Le 16 décembre 2022 | Mis à jour le 16 décembre 2022

Des figurines Tintin et une maquette de La Licorne aux enchères à Nancy

par Magazine des enchères

Une collection de près de 250 bandes dessinées, figurines et objets relatifs aux Aventures de Tintin sera dispersée aux enchères par Alexandre Landre le 17 décembre à Nancy. Au programme, une maquette de La Licorne côtoie une figurine illustrant les aventures de Tintin dans Le Temple du Soleil.

 

« Les Aventures de Tintin touchent toutes les générations et nous voyons souvent venir dans nos salles des ventes des grands-parents lecteurs de Tintin, accompagnés de leurs petits enfants qui ont pu découvrir la célèbre bande dessinée à leurs côtés », raconte un collaborateur du commissaire-priseur Alexandre Landre qui s’apprête à disperser aux enchères une collection dédiée au héros d’Hergé et comptant notamment une maquette de La Licorne et une figurine en résine originale de Tintin suspendu aux pattes d’un condor. 

 

Une maquette du navire La Licorne 

Le navire La Licorne anime une enquête policière exaltante sur deux albums, Le secret de la licorne et Le Trésor de Rackam le Rouge, parus respectivement en 1943 et 1945. Le diptyque s’inspire aussi bien de l’Île au Trésor de R.L Stevenson que des inventions visionnaires de Jules Verne, comme en témoigne le sous-marin orque utilisé par Tintin pour explorer les fonds marins au sein du second album. L’enquête palpitante commence avec la découverte d’une maquette d’un trois-mâts, identifiée par le capitaine Haddock comme une représentation du bateau La Licorne ayant appartenu à son ancêtre le chevalier de Hadoque. Dans l’un des mâts se cache une énigme manuscrite que le chevalier aurait placée au sein de trois maquettes de son vaisseau, offertes à ses trois fils. L’énigme révèle que pour découvrir l’emplacement du trésor, l’enquêteur doit réunir les trois maquettes. Hergé s’est inspiré pour le dessin de la maquette d’un bateau appartenant à la flotte de  Louis  XIV, Le Brillant, construit en 1689 au Havre. La présence de la maquette au sein même de la bande dessinée offrira la possibilité à son acquéreur  de se mettre dans la peau du jeune reporter, et de ressentir le même frisson lors de la découverte du secret de La Licorne. Cette maquette représentant La Licorne est exécutée en bois polychrome et estimée entre 600 et 800 euros.

 

Moulinsart. La Licorne. Maquette de bateau en bois et résine polychrome sur son socle. Hauteur : 73 cm. Longueur : 91 cm. En l’état. Estimation : 600 – 800 euros.

 

Une figurine illustrant les aventures de Tintin dans Le Temple du Soleil

Autre pièce maîtresse de la vente, une figurine Tintin en résine (600-800 euros) tirée d’une scène du 14e  album paru en 1949, Le Temple du Soleil. En tentant de libérer Milou des griffes d’un condor, Tintin s’accroche dans un élan désespéré aux pattes du volatile. Hergé effectua de nombreuses recherches pour représenter le plus fidèlement possible la civilisation Inca, dont il s’inspire pour cette aventure de Tintin et du capitaine Haddock au Pérou. L’album fait suite à l’histoire entamée dans Les sept boules de Cristal, paru en 1948. Dans Le Temple du Soleil, Tintin et le capitaine Haddock partent à la recherche de leur ami le professeur Tournesol qui, lunatique et inconscient, a commis l’affront de porter le bracelet sacré de la momie de Rascar Capac, et se voit pour cela condamné à l’immolation par le groupe des derniers représentants de la civilisation Inca. Tintin et Haddock parviennent à les retrouver, reclus dans un temple perdu au beau milieu de la Cordillère des Andes, grâce à l’aide providentielle d’un jeune péruvien, Zorrino. Faits prisonniers à leur tour, les deux aventuriers ne doivent leur survie qu’à l’apparition d’une éclipse solaire, qui effraie les Incas adorateurs du soleil, et les convainc de les laisser partir. La figurine rend hommage à la bravoure de Tintin, prêt à tout pour sauver son fidèle Milou. 

Enchérir | Suivez la vente de la collection dédiée à Tintin le 17 décembre en live sur interencheres.com

 

Leblon Delienne. Tintin au Condor. Groupe en résine polychrome formant mobile et socle en métal laqué noir. Le Temple du Soleil. Hauteur : 35 cm. Longueur : 62 cm. Sans certificat. Estimation : 600 – 800 euros.

 

 

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

De rares alguiers du XIXe siècle aux enchères à Brest

Le 3 février 2023 | Mis à jour le 3 février 2023

La phycologie sera à l’honneur lors de la vente aux enchères organisée par Yves Cosquéric, en collaboration avec Tiphaine Le Grignou, le 7 février à Brest. Trois ouvrages dédiés à […]