Le 5 décembre 2023 | Mis à jour le 5 décembre 2023

Noël aux enchères : nos idées de décoration et arts de la table

par Magazine des enchères

Un service en porcelaine de Limoges, un chandelier Baccarat, des santons Carbonel, des boules en verre soufflé de Murano… Les ventes aux enchères organisées à l’approche de Noël regorgent d’idées de décoration originales pour habiller son sapin, sa crèche et sa table à manger. Florilège…

 

Réunion de famille, cadeaux sous le sapin et repas opulents, les fêtes de fin d’année sont l’occasion de faire plaisir et les enchères de respecter son budget. A travers notre série « Noël aux enchères », retrouvez notre sélection de bonnes affaires, à offrir ou à s’offrir. Saint Louis et Baccarat ou encore Christofle et Bernardaud, les ventes de Noël permettent d’acquérir les pièces parmi les plus emblématiques des arts de la table français aux côtés desquelles les enchérisseurs trouveront également certains des modèles de grands couturiers qui se sont essayé à la décoration, à l’instar de Christian Dior et Versace ou le parfumeur Marcel Rochas. Dans un registre plus classique, les amateurs trouveront également des santons du Meilleur ouvrier de France, Marcel Carbonel, des boules en verre soufflé de Murano, ainsi que des crèches complètes ou à composer, juste à temps pour Noël.

 

Un service de verres Saint Louis

 

Saint Louis. Modèle Riesling (Répertorié au Catalogue de 1948) – 2 verres à vin du Rhin (H. 18.5 cm) – 6 verres à Porto  (H. 15.5 cm) et 6 verres à liqueur (H 13 cm) en cristal overlay de couleurs Après 1955, 6 couleurs différentes pour les verres à porto et à liqueur, jambe à pans coupés. Azur Enchères, vente le 6 décembre à Cannes. Estimé 300 – 500 euros.

 

Un service à café Bernardaud 

 

Bernardaud Limoges. Modèle Sparte vanille – 8 tasses à café (H. 5.8 cm) et leur soucoupe en porcelaine blanche et jaune Circa 1990 à décor néoclassique de rosaces et filets or. Azur Enchères, vente le 6 décembre à Cannes. Estimé 300 – 500 euros.

 

Une ménagère en métal argenté Christofle

 

Christofle. Partie de ménagère en métal argenté modèle Coquille de 73 pièces comprenant : 1 louche, 12 cuillères, 12 fourchettes et 12 cuillères à dessert, 12 grands couteaux, 12 petits couteaux et 12 fourchettes à gâteau. Un coffret à deux tiroirs. Hôtel des ventes de Douai, vente le 9 décembre à Douai. Estimé 500 – 600 euros.

 

Un candélabre de table Baccarat

 

Baccarat. Modèle Zénith. Candélabre de table à quatre lumières en cristal blanc moulé et partiellement satiné de Style du XIXème Siècle Moderne à décor de pointes de diamants et godrons et ornementation de couteaux. La monture en métal chromé. Azur Enchères, vente le 6 décembre à Cannes. Estimé 300 – 400 euros.

 

Des boules de Noël en verre soufflé de Murano 

 

MURANO. Ensemble de trois boules de Noël en verre soufflé, à coulées rose, marron et or givré. Diam. : 6,5 cm (x 2) et 7,5 cm. Artus Enchères, vente le 7 décembre à Paris. Estimé 80 – 100 euros.

 

Une crèche Marcel Carbonel 

 

Marcel CARBONEL. Crèche avec santons en terre cuite, maison et accessoires. Travail français provençal. Camille Chabroux, vente le 6 décembre à Toulouse. Estimé 80 – 150 euros.

 

Un service en porcelaine de Limoges Christian Dior

 

Christian Dior. Limoges – Modèle Diorcis (Créé d’après l’assiette en pierres dures offerte en 1957 à Monsieur DIOR pour l’anniversaire des 10 ans de sa maison de couture) – Partie de service de table 36 pièces en porcelaine blanche. Azur Enchères, vente le 6 décembre à Cannes. Estimé 700 – 800 euros.

 

Une saucière Versace

 

Rosenthal pour Versace. Modèle « Le jardin de Versace » – 1 saucière et son présentoir en porcelaine blanche, bleue et rose à décor polychrome de papillons et rinceaux or. Azur Enchères, vente le 6 décembre à Cannes. Estimé 80 – 100 euros.

 

Une cuillère à saupoudrer Louis XV

 

Cuillère à saupoudrer en argent 950 Millièmes d’Epoque Louis XV probablement par Germain CHAYE Paris 1765 Modèle filet coquille, le cuilleron repercé à décor de rinceaux. Azur Enchères, vente le 6 décembre à Cannes. Estimé 150 – 200 euros.

 

Une paire de salerons en argent

 

Paire de salerons en argent reposant sur quatre pieds en pattes de lion, le corps repoussé de montants en colonnes et de chutes de roses. Médaillons centraux monogrammés. Les intérieurs en verre blanc. Maître-orfèvre Jacques DUBOIS, reçu en 1779. Paris, 1783-1784. Fraysse et Associés, vente le 6 décembre à Paris. Estimé 100 – 150 euros.

 

Une fontaine à liqueur Napoléon III 

 

Fontaine à liqueur en laiton doré et verre teinté rouge d’Epoque Napoléon III, la monture à décor de feuilles, la fontaine en forme de corne d’abondance à robinet en métal chromé et les 10 gobelets à anse à décor émaillé polychrome et or de rinceaux feuillagés. Azur Enchères, vente le 6 décembre à Cannes. Estimé 120 – 150 euros.

Enchérir | Retrouvez les ventes de Noël sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des meubles inédits de Pierre Chareau aux enchères à Blois

Le 20 février 2024 | Mis à jour le 21 février 2024

A l’occasion d’une vente dédiée aux arts décoratifs et design, le commissaire-priseur Guillaume Cornet dévoilera aux enchères le 24 février à Blois un ensemble de mobilier inédit de Pierre Chareau. […]