Le 21 octobre 2022 | Mis à jour le 25 octobre 2022

L’électroménager aux enchères : les bonnes affaires

par Clémentine Pomeau-Peyre

Four, lave-vaisselle, réfrigérateur… De plus en plus de Français se tournent vers les ventes aux enchères pour équiper leur maison. Chaque semaine, de nombreux appareils électroménagers sont vendus à des prix très attractifs. L’occasion de faire de bonnes affaires.

 

Un grille-pain, un appareil à raclette, un frigo de grande taille… Nicolas Pastor propose chaque semaine une vente d’au moins mille lots dédiés à l’univers de la maison. « Elles ont de plus en plus de succès, nous avons débuté avec des vacations qui rassemblaient informatique, stock, mode et électroménager, maintenant nous divisons ces ventes par thème », affirme le commissaire-priseur du Mans. Dans la prochaine édition, le 30 octobre, il proposera comme à l’accoutumée des téléviseurs, des aspirateurs et autres réfrigérateurs… Du côté de Parisud Enchères, à Moreuil, près de quatre cents lots sont déjà programmés pour le 11 novembre prochain sous le titre de « Noël avant l’heure ! ». Le petit électroménager (mixer, blender, robots cuiseur) compose l’essentiel de la vente. Les marchandises sont neuves, et viennent majoritairement de solderies qui liquident leurs stocks.

 

Des appareils électroménagers à des prix attractifs

Ces ventes intéressent selon Adn enchères à 55 % des particuliers et pour 45 % des professionnels. Par ailleurs, peu d’enchérisseurs pour ces lots font le déplacement en salle, ils préfèrent en grande majorité rester derrière leurs claviers et suivre la vente en direct sur internet. Sarthe Enchères propose également une vente autour de ce thème le 22 octobre. L’étude précise qu’il s’agit «  de lots en état neuf ou usagé, venant de stocks ou de successions. Ce type de vente est nouveau pour l’étude, nous voulons voir si cela intéresse ». Pour chacun des lave-vaisselles, congélateurs ou machines à laver, l’étude précise le prix de l’équivalent en neuf, afin d’informer au mieux les enchérisseurs, tout en indiquant également que les ventes se font « en l’état ». Ainsi, un frigidaire encastrable Siemens prix neuf constaté à 698 euros est estimé 200 à 230 euros, un lave-vaisselle Whirlpool prix neuf 699 euros est évalué 300 à 330 euros, et une machine à laver Samsung vendue dans le commerce à 429 euros est proposée autour de 200 à 230 euros. Les lots sont parfois volumineux (frigos, congélateurs, hottes…), et les acheteurs qui s’intéressent aux bonnes affaires n’ont nullement intérêt à voir leur facture s’alourdir de trop de frais de transport. Pour résoudre l’équation, Adn enchères propose un forfait de 96 euros par palette de 100 kg, quel que soit le nombre de lots envisagés sur la palette.

 

 

Une à deux ventes par semaine pour Parisud, une pour Adn Enchères, et une à l’étude du Mans qui indique vouloir poursuivre dans cet univers… Les ventes d’électroménager semblent bien intéresser de plus en plus d’acheteurs, qui sans se déplacer acquièrent des biens parfois flambant neufs à prix réduits… Pour exemples, lors d’une vente en septembre dernier chez Latour-Giuseppi à Montpellier, un robot de cuisine Kitchenaid a pu être acquis pour 340 euros, ce type d’appareil étant proposé à partir de 500 euros en neuf, et au sein d’une vente judiciaire organisée par l’Hôtel des ventes Giraudeau de Tours en octobre des fours encastrables ont été adjugés entre 70 et 90 euros pièce, des micro-ondes à 20 euros, et des plaques à induction à 150 euros pièce. Soit une économie par rapport au prix neuf comprise entre 65 et 80 % environ.

Enchérir | Suivez les prochaines ventes d’électroménager en live sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi