Le 20 avril 2018 | Mis à jour le 20 avril 2018

A LA UNE : une harpe royale, un paysage de Marquet, une toile de Bryen…

par Interencheres

En cette fin du mois d’avril, des manèges et instruments de musique côtoient des toiles de maîtres, meubles de designers et sculptures monumentales. Au programme : la harpe de la fille aînée de la Reine Victoria, une huile de Maria Elena Vieira da Silva, un carrousel estimé à plus de 350 000 euros, un globe pour enseigner la musique, un meuble en enfilade signé Charlotte Perriand, une scène antique d’un suiveur d’Henri de Valenciennes, un nu sculpté par August Suter, les Pins au Pyla d’Albert Marquet, une composition abstraite de Camille Bryen… Découvrez notre sélection en images d’objets annoncés dans les ventes aux enchères du 23 au 29 avril 2018.

.

Coup de cœur de la rédaction

Délicatement rangée dans sa housse en satin ivoire et son coffre de voyage en acajou, cette harpe pour enfant entonne une histoire vieille de plus d’un siècle… Œuvre du facteur allemand Alexander Richard Blazdell, elle fut fabriquée spécialement pour le troisième anniversaire de la Princesse Victoria Adélaïde Marie Louise (1840-1901), fille aînée de la Reine Victoria. Une plaque dorée apposée sur l’instrument rappelle ainsi l’illustre provenance du présent offert par « her loving mother H.M. Queen Victoria » le 21 novembre 1843. En 1858, mariée au Prince Frédéric de Prusse, futur Empereur Frédéric III, la jeune Princesse alors âgée de 18 ans s’installe à Berlin, emportant probablement avec elle son souvenir d’enfance….

« D’origine allemande, Blazdell fut apprenti chez Sebastien Erard à Londres, note la maison de ventes. Il est connu pour avoir enseigné la harpe à la Reine Victoria et avoir été le facteur attitré du Roi des Belges. » Pourvue de 24 cordes et de 7 pédales en ivoire, la harpe possède un décor néogothique, rappelant le goût de la Reine pour l’art de ces temps reculés. Des trèfles d’Irlande, des chardons d’Ecosse et la rose d’Angleterre ornent également la console. Un instrument précieux et historique estimé à plus de 35 000 euros.

Mis en vente par Chayette & Cheval mardi 24 avril à Paris et sur le Live d’Interencheres

 

Découvrez les autres lots mis en vente du 23 au 29 avril :

Haut de page

Vous aimerez aussi