Le 7 avril 2022 | Mis à jour le 7 avril 2022

De Lucien Jonas à Jean Duroeulx : l’univers de la pharmacie en peinture

par Magazine des enchères

Thème rare dans l’histoire de l’art, l’univers de la pharmacie sera à l’honneur le 9 avril prochain à Vaux-le-Pénil à l’occasion de la vente aux enchères d’un ensemble d’huiles sur toile peintes par Lucien Jonas et Jean Duroeulx, deux artistes réalistes du début du XXe siècle, originaires de la banlieue de Valenciennes. Tour d’horizon en images.

 

« Copier en critiquant sans railleries, sans méchanceté, les gens, les types, les physionomies ou les petits travers caractéristiques de mon temps », ainsi est-ce la démarche artistique qu’entendait adopter Lucien Jonas (1880-1947), un artiste, né à Anzin, dans la banlieue de Valenciennes, qui, sa vie durant, n’a eu de cesse de dépeindre, outre les paysages, la vie quotidienne des habitants de sa région natale. Ce sont des élégantes à la lecture, un Toréador s’apprêtant à entrer en piste ou des mineurs au travail. Héritier des peintres réalistes, Lucien Jonas dresse un large panorama des corps de métiers de ses contemporains, livrant en peinture une formidable Comédie humaine. 

 

Des tableaux de Lucien Jonas et Jean Duroeulx estimés de 60 à 500 euros

En 1941, Lucien Jonas met à l’honneur l’univers pharmaceutique dans lequel évolue son fils, Pierre Jonas, dont il décore l’établissement situé à Anzin. De cette série, Matthias Jakobowicz révélera deux huiles sur toile, à l’occasion d’une vente aux enchères organisée le 9 avril à Vaux-le-Pénil. L’un d’eux serait un portrait de Jean Duroeulx (1898-1967) en habit de pharmacien, un artiste méconnu que le commissaire-priseur invite à redécouvrir à la faveur de cette vente, comptant quatorze tableaux issus de la collection familiale. Là encore, l’univers médical est à l’honneur, aux côtés de scènes orientalistes, intérieurs d’églises médiévales ou paysages parisiens. De ce sujet rare, Lucien Jonas comme Jean Duroeulx livrent une représentation attendrissante, saisissant sur le vif les laborantins au travail. Autant de tableaux qui seront dispersés le 9 avril prochain à Vaux-le-Pénil et en live sur Interencheres, avec des estimations comprises de 60 à 500 euros.

Enchérir | Suivez la vente des tableaux de Lucien Jonas et Jean Duroeulx en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Une montre Cartier centenaire aux enchères à Paris

Le 10 avril 2024 | Mis à jour le 11 avril 2024

Une rare montre de gentleman Cartier datée autour de 1911 sera présentée aux enchères chez Vermot et Associés le 16 avril à Paris. Dans son état d’origine, avec une charmante […]