Le 9 juin 2021 | Mis à jour le 9 juin 2021

Une collection exceptionnelle de cartes Pokémon et Magic aux enchères à Troyes

par Interencheres

Le 15 juin prochain à Troyes, la maison Boisseau-Pomez dispersera aux enchères la collection exceptionnelle de cartes Pokémon et Magic d’un joueur passionné depuis plus de vingt ans. La franchise japonaise, qui fête ses vingt-cinq ans cette année, connaît un engouement sans précédent sur le marché, attirant les grands enfants autant que les investisseurs. 

 

Aujourd’hui âgé de 33 ans, Maxime L. a commencé sa collection à l’âge de 11 ans. Au gré d’échanges à travers l’Europe avec d’autres joueurs, il a rassemblé un ensemble exceptionnel de cartes Pokemon et Magic, dont de nombreuses premières éditions. Sa collection sera vendue aux enchères par Léonard Pomez le 15 juin à Troyes et en live sur Interencheres, avec une sélection de cartes brillantes en grand nombre, elles aussi prisées des joueurs et collectionneurs. Les lots seront vendus sans prix de réserve, à des estimations très attractives. « Nous sommes très fiers de contribuer au développement du marché des objets de collection de demain. On estime qu’il y a environ 100.000 collectionneurs rien qu’en France pour les cartes Magic et Pokemon, qui par ailleurs s’échangent sur la planète entière », déclare le commissaire-priseur Léonard Pomez, l’un des pionniers des ventes de rétrogaming.

 

Un marché en pleine effervescence

Alimenté par la nostalgie de jeunes trentenaires désireux de s’offrir le jouet de leur enfance, le marché des cartes Pokémon est aujourd’hui en pleine expansion. Influenceurs et youtubeurs participent d’un engouement qui gagne progressivement le monde entier, certaines vidéos d’ouverture de booster, un sachet d’une dizaine de cartes à l’effigie d’un Pokémon, comptabilisant des millions de vues. Ce marché dynamique a ses propres codes. Il suit un système de notation donné par PSA Trading Card Grading, un site de référence qui évalue les cartes de 1 à 10 selon leur état et leurs défauts liés à la fabrication ou la manipulation. La cote de certaines cartes Pokémon a été multipliée par dix en moins de deux ans, à tel point que le marché du rétrogaming attire désormais les investisseurs.

 

Des cartes Pokémon et Magic mythiques

Dans la vente, figurent des pièces mythiques en set de la première édition, à l’instar d’une carte Dracaufeu, assortie d’une note PSA 9. Estimée entre 2 500 et 3 000 euros, cette carte est l’une des plus recherchées sur le marché. Editée à seulement 158 exemplaires en français et 500 dans le monde, elle se négocie à plus de 10 000 euros. Les amateurs pourront aussi s’offrir une carte du Pokémon de type Plante, Florizarre, notée PSA 10 (1 200 – 1 500 euros), une carte Tortank, l’évolution du starter Carapuce (500 – 600 euros) ou une carte holographique notée PSA 10 du célèbre Mewtwo, Pokémon de type Psy modifié génétiquement par la Team Rocket pour devenir une arme de destruction (1 200 – 1 500 euros). Du côté des cartes Magic, apparues en 1993, trois avant les Pokémon, une Ancestral Recall, la carte la plus puissante de Magic, est estimée entre 450 et 500 euros, alors qu’elle dépasse aisément les 1 000 euros sur le marché. La mythique Serendib Efreet, édition Arabian night, est quant à elle estimée entre 400 et 500 euros. 

Enchérir | Découvrez tous les lots Pokémon et Magic en vente le 15 juin à Troyes et en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi