Le 12 septembre 2015 | Mis à jour le 21 octobre 2015

Matériels pro : les insolites de la semaine

par Interencheres

banniere-modele-(new)2

Des équipements sportifs brevetés, le stock d’un important fabricant de céramiques, une unité de brassage de bière et un manège du milieu du XXe siècle : découvrez notre sélection de ventes aux enchères insolites de matériels professionnels.

.
Des chariots brevetés pour la rentrée sportive

Mat-Pro-insolit-1Le mois de septembre annonce la reprise des loisirs et, avec elle, l’acquisition des équipements sportifs en tout genre. Maître Dubourg, très prévenant, proposera dans sa vente judiciaire du mardi 22 septembre 2015 à Bordeaux quarante chariots pour matériel sportif, neufs et non montés.

« Semblable à un diable pourvu de deux roues et d’un abattant, ce modèle de chariot a été breveté par une société bordelaise, confie le commissaire-priseur. Nous avons contacté différentes associations sportives françaises pour déterminer le prix moyen d’un tel chariot : les estimations à l’unité seront ainsi fixées aux alentours de 60 euros. »

Sur les quarante chariots, deux seront fournis avec accessoires. « Plusieurs associations se sont déjà manifestées, ajoute le commissaire-priseur, puisque jusqu’à présent, elles utilisaient des caddies de supermarchés peu pratiques et très peu performants sur pelouse. Ces chariots, en revanche, sont inoxydables et se déplacent parfaitement grâce à leurs roues gonflables qu’on peut aisément se procurer en grande surface. » > Lien vers l’annonce de la vente

.
Une vente sous pression

modele-image-mat-pro

A l’occasion de la liquidation judiciaire d’un restaurant, Maître Dorothée Galludec proposera à la vente, le lundi 28 septembre 2015 à Lorient, l’ensemble du matériel et mobilier de l’établissement dont une très belle unité de brassage de bière qui ne manquera pas de retenir l’attention des zythologues avertis.

« Cette installation de brasseur, acquise en 2013 par un restaurateur passionné – afin de réaliser lui-même sa bière artisanale et ainsi la proposer sur place ou à emporter à sa clientèle – intéressera sans nul doute les professionnels tels que les brasseurs indépendants », précise la commissaire-priseur.

Avec une mise à prix basse de 15 000 euros, les amateurs de boissons fermentées auront ainsi la possibilité d’acquérir une cuve d’ébullition, une cuve filtre en inox et cuivre de trois hectolitres chacune, cinq tanks de fermentation de trois hectolitres avec le tableau électrique, une centrale vapeur, une pompe à mout, un adoucisseur, un échangeur à plaques, une cuve de 950 litres pour eau et glycol alimentaire, et enfin deux pompes à eau froide. > Lien vers l’annonce de la vente

.

Tournez manège !

20150910-manègeLe jeudi 1er octobre 2015, Maître Thierry Collet proposera à la vente une petite partie de l’histoire populaire des Rémois : le manège installé depuis le milieu du XXe siècle sur une des places centrales de Reims sera mis aux enchères pour une estimation oscillant entre 10 000 et 12 000 euros !

De marque Meline, il est constitué de 28 sujets : des chevaux traditionnels, mais aussi des camion, scooter, crocodile, éléphant, chameau et autre cygne, ainsi que deux sujets en bois représentant Olive et Popeye. « Ce manège – en parfait état de fonctionnement – est tenu par la même famille depuis son ouverture, révèle le commissaire-priseur, et nous a été confié par l’actuelle propriétaire qui part en retraite.

Après son acquisition, le manège pourra soit être démonté, soit laissé sur place. » Libre alors au futur acquéreur de négocier à nouveau avec la mairie, l’autorisation d’exploitation prenant fin le 31 décembre 2015. « Ce manège aux allures un peu rétro et désuet appartient à l’enfance de tous les habitants de la ville, poursuit Maître Collet. Mon associé, Maître Pascal Guizzetti, n’échappe d’ailleurs pas à la règle puisque lui-même avait l’habitude de s’y rendre avec ses parents. » > Lien vers l’annonce de la vente

.

Les enchères à carreau

20150910Suite à la liquidation judiciaire de Châteauroux Ceramics — important fabricant implanté depuis de longues années dans la région — la totalité du stock de l’entreprise, à savoir plus de 800 lots, sera mise aux enchères sur désignation, lors de la vente de Maître Anne Meillant-Jamet, mardi 15 septembre 2015 à l’hôtel des ventes castelroussin.

La commissaire-priseur proposera à la vente plus de 450 000 m2 de carreaux en grès et faïence, 30 000 mètres linéaires de plinthes, et 110 000 pièces diverses : listels, carreaux décors et environ 2 500 mètres linéaires de marches, le tout à des estimations s’échelonnant de 60 à 24 000.

Cette vacation organisée avec une faculté de réunion, offre la possibilité à l’adjudicataire du premier objet d’en prendre deux, trois, etc. jusqu’à la totalité des objets identiques, au prix obtenu par le premier. Si cet adjudicataire ne prend pas le tout, alors le commissaire-priseur remet un autre objet en vente avec la même faculté jusqu’à épuisement du stock. > Lien vers l’annonce de la vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Le matériel d’une école de cirque en vente dans le Gers

Le 13 janvier 2021 | Mis à jour le 13 janvier 2021

Suite à une liquidation judiciaire, l’intégralité du matériel d’une école de cirque sera dispersée aux enchères le 15 janvier à Vic-Fezensa, dans le Gers. Au programme : 193 lots destinés […]

Un chalutier de 1987 aux enchères à La Rochelle

Le 16 octobre 2020 | Mis à jour le 16 octobre 2020

Avis aux professionnels du secteur maritime, le chalutier « Malorick » construit en 1987 sera vendu aux enchères le 22 octobre à la Rochelle. Estimé à 80 000 euros, ce navire est […]