Le 24 novembre 2021 | Mis à jour le 24 novembre 2021

Des Citroën 5 HP, Traction 11B et SM d’exception aux enchères à Saint-Cloud

par Interencheres

Le 28 novembre à Saint-Cloud, la maison de vente Le Floc’h présentera aux enchères trois modèles qui ont marqué l’histoire de la marque Citroën : une 5 HP, une Traction 11B et une SM Injection conservées par leurs propriétaires depuis plusieurs décennies.

 

Parmi les nombreuses facettes de la passion automobile, il en est une qui confine à un certain fétichisme : l’attrait pour les plaques d’immatriculation. En France, l’ancien fichier national des immatriculations (FNI), introduit en 1950 et abandonné partiellement en 2009, suscite particulièrement les convoitises. Ce format intégrait le numéro de département ainsi que la date d’immatriculation des voitures. Sur le marché, les plus anciens sont les plus recherchés et ceux portés par les trois Citroën mises en vente le 28 novembre prochain à Saint-Cloud, témoignent d’un historique hors du commun. La 5 HP de 1924 [photo en une] proposée lors de cette vacation n’a ainsi pas changé de numéro depuis sa ré-immatriculation en 1950. Ce premier exemple de voiture populaire française appartient en effet à la même famille d’un directeur du Garage Citroën Magenta depuis au moins 85 ans et se trouve dans un excellent état de présentation. Bien que rénovée il y a quelques années, cette Citroën, estimée entre 4 000 et 8 000 euros, n’a pas fait l’objet d’une restauration à l’emporte-pièce dont ont souvent été victimes ces modèles.

 

Citroën 11B « traction avant », 1950. Estimation : 15 000 – 20 000 euros.

 

Une Citroën SM Injection estimée à plus de 50 000 euros

Lors de cette vente, les amateurs remarqueront également la plaque 939 N 78 de la Traction 11 B de 1950 qui fut elle aussi conservée dans la même famille depuis sa sortie d’usine. Hormis son excellent état, elle se distingue par le choix avisé de ses accessoires. Notons les roues en aluminium « Speed », le volant, les feux d’aile ou encore les phares Marchal Equilux, typiques des années d’après-guerre. En somme, il s’agit d’une rare occasion de s’offrir une Traction « première main » dans un état irréprochable (estimée entre 15 000 et 20 000 euros). A ses côtés, une Citroën SM porte quant à elle un numéro plus récent puisqu’elle date de 1973. Il s’agit d’un modèle Injection qui a fait l’objet d’une remise en état très soignée en 2005 et qui ne compte que 7 500 km. Elle se distingue par l’excellent état de sa sellerie cuir optionnelle, ainsi que par sa présentation générale proche du neuf (estimée entre 50 000 et 70 000 euros).

 

Citroën SM, injection électronique, 1973. Estimation : 50 000 – 70 000 €

Haut de page

Vous aimerez aussi

Une Triumph TR3 de 1959 aux enchères à Toulouse

Le 7 décembre 2021 | Mis à jour le 7 décembre 2021

Archétype du roadster britannique, la Triumph TR3 est aussi l’une des automobiles les plus collectionnées et recherchées. Le 8 décembre à Toulouse, la maison Marambat de Malafosse présentera aux enchères […]