Le 20 juillet 2022 | Mis à jour le 20 juillet 2022

Le Volkswagen Combi, toujours star des enchères

par Interencheres

Déjà plébiscité par les collectionneurs depuis de nombreuses années, le Volkswagen Transporter ou Combi profite de la vogue du voyage en van aménagé. T1, T2 ou T3, tous deviennent les coqueluches des ventes aux enchères, à plus forte raison lorsqu’ils bénéficient du fameux aménagement Westfalia.

 

Né en 1950 à l’initiative de l’importateur aux Pays-Bas de Volkswagen, le Combi était à l’origine un utilitaire. Ce dérivé de la Coccinelle était alors utilisé en guise de fourgon ou pick-up. Ce n’est qu’à la création de sa version minibus que le Combi a attiré l’attention des particuliers… et de certains professionnels. Dès son lancement, le fabricant de caravanes allemand Westfalia élabore en effet des versions aménagées avec banquettes transformables en lit, réchaud, glacières et rideaux de fenêtre. Le Combi « Camping Box », commercialisé dans le réseau Volkswagen l’année suivante, est alors le premier d’une longue série de modèles de loisirs, dont la fabrication se poursuit encore aujourd’hui avec le California et bientôt l’ID. Buzz électrique.

 

Volkswagen Combi Samba T1, 1959. Adjugé 43 000 euros par Global Vente le 18 juin 2021 à Lyon.

 

Records d’enchères pour les Combis T1 et T2

Les Combis, en configuration minibus ou aménagés, affolent les enchères depuis plusieurs années. Les prix néanmoins varient considérablement selon les versions et l’origine des modèles. Pour le T1 et son successeur produit à partir de 1967, le marché établit une différence de valeur majeure entre ceux produits en Allemagne et les exemplaires réalisés au Brésil, où la production du T2 a perduré jusqu’en 2013. Le Graal reste bien entendu le fameux T1 « Samba » 23 fenêtres, dont certains modèles restaurés conformément à l’origine ont dépassé très largement les 100 000 euros aux enchères aux Etats-Unis ou en Grande Bretagne. Plusieurs records ont été établis dans les années 2010. Citons un modèle de 1963, restauré jusqu’au dernier boulon avec des pièces d’origine, vendu à plus de 210 000 euros en 2018 aux Etats-Unis. Même en France, un exemplaire de 1959, importé d’Indonésie mais à la fabrication allemande attestée, s’est envolé à 43 000 euros à Lyon le 18 juin 2021, lors d’une vacation organisée par Global Vente et ce, en dépit de la nécessité d’une remise en état intégrale.

Les T2 enregistrent aussi un intérêt soutenu, particulièrement lorsqu’ils sont aménagés. Ainsi, un modèle Westfalia Campmobile joliment restauré s’est vendu 35 518 euros sous le marteau de Denis Herbette au Touquet le 31 octobre dernier, tandis qu’un autre de 1969 à remettre en route après 35 ans d’inactivité a été adjugé 34 200 euros par Mercier & Cie le 14 mai à Marcq-en-Barœul. Le 6 février 2017, il suffisait d’investir 21 130 euros pour remporter un tel modèle, lors d’une vente organisée à Rennes. Là encore, il convient d’ouvrir l’œil. Les transformations sont très courantes dans le milieu de la collection Volkswagen : châssis rabaissés, moteurs plus modernes… Les exemplaires exactement fidèles à leur configuration en sortie d’usine sont rares, tandis que la rouille fait des ravages.

 

Volkswagen Transporteur T2 Westfalia, 1969. Adjugé 34 200 euros par Mercier & Cie le 14 mai 2022 à Marcq-en-Barœul.

 

Des Combis T3 de plus en plus recherchés

Un peu plus courants et modernes, mais de plus en plus recherchés, les Combi T3 produits à partir de 1979 sont nombreux à avoir fait l’objet d’aménagements par Westfalia. Ils ont connu ces dernières années une inflation impressionnante. En 2017, un modèle de 1985 à moteur diesel trouvait en effet preneur pour seulement 9 056 euros à La Mézière, tandis qu’en octobre 2020, la maison Millon adjugeait 26 198 euros un exemplaire de 1981, dans une version néanmoins essence à moteur Boxer beaucoup plus recherchée. Quelle que soit sa génération, le plus mythique des utilitaires de l’histoire semble inéluctablement trouver une place à part en collection. Assurément une valeur sûre pour les enchérisseurs.

Enchérir | Suivez les prochaines ventes de Volkswagen Combi en live sur interencheres.com

 

 

Photo en Une : Volkswagen Combi T3 Westfalia, 1981. Adjugé 26 198 euros par Millon & Associés le 26 octobre 2020 à Paris. 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Renault 5 : une cinquantenaire qui a la cote aux enchères

Le 9 août 2022 | Mis à jour le 9 août 2022

Un demi-siècle après son lancement, la Renault 5 suscite un intérêt croissant de la part des amateurs de voitures de collection, particulièrement dans ses versions sportives. Décryptage à travers un […]

5 choses à savoir sur Bernard Buffet

Le 1 août 2022 | Mis à jour le 1 août 2022

Jeune prodige, Bernard Buffet connaît un succès fulgurant dans les années 1950 avant d’être renié par les élites du monde de l’art contemporain. L’une de ses toiles, un Torero de […]