Le 10 juin 2021 | Mis à jour le 10 juin 2021

Plus de 5 000 objets et automobiles réunis par un passionné de Porsche 911 aux enchères dans la Sarthe

par Interencheres

Les 19 et 20 juin prochains à Cherré, dans la Sarthe, Marie-Line Balsan dispersera la collection d’une vie d’un passionné de Porsche 911. Plus de 5 000 objets et miniatures liés à cette voiture de sport mythique seront vendus aux enchères, dont quelques belles Porsche prêtes à prendre la route. Un rendez-vous incontournable pour tous les Porschistes. 

 

La Porsche 911 suscite souvent un amour inconditionnel de la part de ses propriétaires. Cela peut parfois mener très loin, jusqu’à rassembler tous les objets s’y rapportant : maquettes, livres, objets de décoration. Les 19 et 20 juin prochains à Cherré, Marie-Line Baslan présentera la collection d’un de ces passionnés qui a rassemblé plus de 5 000 objets, regroupés en 500 lots. Les trois premières parties de la vente sont consacrées aux maquettes, jouets et modèles réduits. Leur variété a de quoi donner le tournis, depuis les petits modèles en zamac au 1/64ème jusqu’aux modèles édités par Playmobil, Mattel et Lego, pour la plupart jamais montés. On y compte les miniatures les plus exotiques de la 911, et bien sûr toutes les versions de course ou de route imaginables : aucune n’a échappé à une réduction à l’échelle ! Parmi ces lots se nichent des livres, objets commémoratifs ou décoratifs et même des moulages en chocolat.

 

Des Porsche 911 prêtes à prendre la route

La vente ne compte pas que des objets inanimés mais aussi de vraies Porsche 911, parmi les plus recherchées. La plus ancienne est une Targa 2.4 de 1972 vendue neuve en France qui a profité d’une belle restauration récente (estimée entre 70 000 et 88 000 euros). La plus convoitée sera sans doute la 930 Turbo, dotée à la fois du 3.3 litres de 300 ch et de la fameuse transmission G50 réputée plus facile que les précédentes. L’exemplaire de seulement 100 000 km proposé est non seulement doté d’une très belle combinaison de couleur vert chêne intérieur cuir crème, mais est aussi d’origine française et équipé d’options désirables telles que l’autobloquant, les sièges sport et le toit ouvrant électrique. De quoi justifier largement l’estimation comprise entre 125 000 et 139 000 euros. Les amateurs de cabriolets pourront opter quant à eux pour une 911 3.2 de 1987 (117 000 — 129 000 euros) ou une 993 3.6 de 1994 (58 000 — 62 000 euros). A noter que des coupés 964, 993 et 996 sont également à l’affiche.

Enchérir | Suivez la vente « les 48h de la Porsche 911 » les 19 et 20 juin en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi