Le 1 juillet 2024 | Mis à jour le 1 juillet 2024

Rares BMW et « muscle cars » américaines aux enchères en Alsace

par Magazine des enchères

Une fois n’est pas coutume, la maison Osenat se déplacera en Alsace le 6 juillet pour une vente de classiques rares en France. Au programme, des anciennes BMW deux ou quatre roues et de nombreuses Américaines de la période « muscle car ».

 

Si BMW est surtout connu pour ses modèles d’après-guerre, la formule de la voiture sportive à moteur six cylindres en ligne est bien née dans les années 1930 avec la 328, sorties victorieuse à maintes reprises, et son dérivé, le coupé 327. Ce dernier a fait l’objet d’une production après-guerre en Allemagne de l’Est avec l’outillage d’origine sous le nom EMW. La production a été limitée à 152 exemplaires, et elle était destinée à l’exportation. Au catalogue de la prochaine vente d’automobiles de collection de la maison Osenat figure l’un de ces rares modèles : un coupé EMW 327-3 de 1955. Non restauré, il a visiblement fait l’objet d’une touchante tentative de « modernisation » avec sa couleur rouge et ses autocollants typiques des années 1970. Heureusement, il se trouve toujours dans un état d’origine intéressant et possède bien le fameux six cylindres, doté de trois carburateurs (40 000 — 70 000 euros).

La vente, prévue le 6 juillet à Sausheim en Alsace, comporte d’autres jalons de l’histoire de BMW, rappelant que la marque s’est d’abord fait connaître grâce à ses motos. Une R57 de 1928 en témoigne. Ce modèle « compétition client » reste similaire dans son apparence et son architecture à la toute première motocyclette de la marque, la R32 de 1923. L’état parfait de cet exemplaire restauré devrait attirer de nombreux amateurs (60 000 — 100 000 euros).

 

 

Des Muscle Cars très colorées

Gros V8 et lignes suggestives : c’est à peu près la recette des Muscle Cars qui ont marqué l’histoire de l’automobile américaine à la fin des années 1960, avant que les normes anti-pollution ne mettent fin à la course à la puissance engagée entre Ford, Chrysler et GM. La maison Osenat propose à la vente quatre Chevrolet Corvette C3 encore dans leur définition virginale d’avant 1973 à pare-chocs chromés : deux cabriolet 5.7, l’un de 1971 à transmission automatique au spectaculaire coloris orange (45 000 — 50 000 euros) et un second modèle rouge de 1972 à boîte manuelle quatre rapports (35 000 — 40 000 euros). Ils sont accompagnés par deux T-Top offrant là aussi le choix des transmissions avec un modèle vert à boîte auto (35 000 — 40 000 euros) et un gris métal à transmission manuelle qui nécessite quelques soins (20 000 — 30 000 euros).

Au catalogue figure également une spectaculaire Dodge Charger 440 Magnum de 1973 dotée du V8 7.2 avec carburateur quadruple corps et du Rally Package reconnaissable au capot gonflé à ouvertures rapides (60 000 — 65 000 euros). Enfin, un cabriolet Dodge Coronet de 1969 ayant appartenu au chanteur Jean Schultheis, lui aussi doté du Rally Package, complétera ce pan dédié aux Américaines (30 000 — 40 000 euros).

Enchérir | Suivez la vente d’automobiles de collection le 6 juillet en live sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi

25 ans de ventes Michelin à Clermont-Ferrand

Le 16 juillet 2024 | Mis à jour le 16 juillet 2024

Les 19 et 20 juillet à Clermont-Ferrand, la maison Vassy & Courtadon accueillera la 25e édition de sa vente Michelin. Retour sur un parcours sans faute, suivez les guides !

Albert Clouard, le nabi clandestin aux enchères à Brest

Le 12 juillet 2024 | Mis à jour le 12 juillet 2024

A l’occasion de sa vente annuelle dédiée aux écoles bretonnes et à l’art moderne, la maison Thierry-Lannon & Associés dévoilera aux enchères le 20 juillet à Brest une toile réalisée […]

Jeux Olympiques : à vos marques, prêts, enchérissez !

Le 10 juillet 2024 | Mis à jour le 10 juillet 2024

Il n’est pas nécessaire d’être sportif de haut niveau pour participer aux nombreuses ventes aux enchères organisées ce mois-ci autour des thèmes du sport et des olympiades. Le point sur […]