Le 18 mars 2019 | Mis à jour le 25 mars 2019

Une Gardner Serpollet de 1902 vendue 252 000 euros aux enchères à Fontainebleau

par Interencheres

La maison Osenat organisait sa première vente automobile du printemps à Fontainebleau le 23 mars 2019. Parmi les véhicules, trois modèles rarissimes et historiques des débuts de l’automobile étaient mis aux enchères, dont une Gardner Serpollet à vapeur de 1902 adjugée 252 000 euros. 

 

Serpollet et Delahaye : des automobiles historiques vendues à Fontainebleau

Si les noms Serpollet et Delahaye ne vous disent rien, ce n’est peut-être pas un hasard : ces deux constructeurs ont marqué les débuts de l’automobile avant de disparaître, le premier en 1907 et le second après la Seconde guerre mondiale. Serpollet fut l’un pionnier de l’automobile à vapeur, qui a largement précédé les modèles à pétrole. Dans les années 30, Delahaye fut quant à lui l’une des marques les plus prestigieuses au monde. Les deux constructeurs étaient à l’honneur le 23 mars à Fontainebleau où Maître Jean-Pierre Osenat proposait aux enchères trois ancêtres vieux de plus d’un siècle. 

 

Gardner Serpollet de 1902. Adjugé 252 000 euros (frais compris).

 

La première Serpollet, réalisée avec la marque américaine Gardner en 1902, était une auto de maître joliment restaurée. Estimée entre 200 000 et 250 000 euros, elle s’est envolée à 252 000 euros (frais compris), acquise par un Américain. La deuxième, la Serpollet Type F « Œuf de Pâques » était une reconstruction très soignée d’un modèle de compétition lui aussi de 1902. Estimée entre 60 000 et 80 000 euros, elle a été adjugée 87 600 euros (frais compris). Quant à la Delahaye Type 0 adjugée 156 000 euros il s’agissait d’un modèle rarissime fabriqué par la marque en 1898 pour concurrencer les De Dion Bouton.

 

Serpollet Type F « Œuf de Pâques ». Adjugé 87 600 euros (frais compris).

 

Ferrari, Vespa, Corvette…

Parmi les 182 lots proposés à la vente, on relevait également des françaises, des américaines, des italiennes ou des allemandes. Citons la très jolie Vespa 400 vendue 6 240 euros (frais compris), la Ferrari Testarossa qui a atteint 84 000 euros (frais compris), ou encore la magnifique Porsche 911 964 trentième anniversaire adjugée 90 000 euros (frais compris). A noter que cette vacation proposait de très beaux lots automobilia, parmi lesquelles d’authentiques affiches Citroën des années 30 et de belles mascottes Art déco.

 

Ferrari Testarossa de 1989. Adjugé 84 000 euros (frais compris).

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un collier girafe de Jean Dunand estimé à plus de 10 000 euros

Le 15 septembre 2020 | Mis à jour le 16 septembre 2020

Pièce emblématique des Années folles, un collier girafe de Jean Dunand sera présenté aux enchères le 17 septembre à Saint-Jean-de-la-Ruelle, près d’Orléans. Provenant de la collection de la modiste Louise […]

La collection Trigano aux enchères près de Toulouse

Le 10 septembre 2020 | Mis à jour le 10 septembre 2020

André Trigano est bien sûr devenu célèbre grâce à ses campings. Il est également connu de longue date pour sa collection éclectique d’automobiles. Celle-ci sera entièrement mise aux enchères le […]