Le 17 septembre 2013 | Mis à jour le 17 septembre 2013

Une Aston Martin DB9 à frais réduits

par Magazine des enchères

[L’occasion de la semaine] Au mois de juin, l’Agence de recouvrement et de gestion des avoirs saisis avait attiré notre attention avec la vente des supercars de Teodoro Obiang, le fils du président actuel de la Guinée équatoriale. L’AGRASC revient aujourd’hui à Vichy, avec de bonnes affaires en perspective. Comme l’explique Maître Etienne Laurent, l’Aston Martin DB9, mise en vente par Vichy Enchères le samedi 28 septembre 2013, possède un gros avantage : « Il n’y a que 14,352 % de frais judiciaires, et non pas 20 %, comme c’est le souvent le cas. » 

.

Estimée entre 40 000 et 45 000 euros, cette version Coupé a parcouru 54 000 kilomètres, depuis sa première immatriculation en décembre 2006. A titre de comparaison, un modèle neuf se vend actuellement pour plus de 170 000 euros. Sa vitesse maximale est de 306 km/h et le passage de 0 à 100 km/h se fait en 4,8 secondes, avec son moteur V12 de 5 935 cc. Mais, en plus d’être un bolide digne de concurrencer les Porsche 911 et autres Jaguar XKR, cette Phase I offre un vrai luxe à l’anglaise, avec ses bois huilés (acajou, bambou, noyer) et son cuir écossais Bridge of Weir.

.

Pour information, un second véhicule tout aussi luxueux, et bénéficiant du même avantage pour les frais, est mis en vente le même jour par Vichy Enchères : une Porsche Cayenne de 2005 avec 162 400 km au compteur, estimée 1 000 euros à 12 000 euros.

.
Lien vers l’annonce de cette vente

Haut de page

Vous aimerez aussi