Le 25 novembre 2013 | Mis à jour le 25 novembre 2013

Une concession de motos aux enchères

par Interencheres

Samedi 30 novembre 2013, à Saint-Brieuc, l’étude Guichard, Juillan & Borel proposera un bel ensemble de motos et de scooters à des prix défiants toute concurrence. Tous les lots proposés viennent de la liquidation judiciaire d’une concession de deux-roues Honda. 

.

En plus des véhicules, les amateurs trouveront tous les équipements nécessaires pour assouvir leur passion : des casques (à partir de 30 euros), des gants, des pantalons, des bottes ou encore des blousons. Tous ces objets proviennent des équipementiers les plus réputés comme HJC, Shoeï, Laser ou Roof. L’achat se fera en gros ou au détail et, comme le précise Maître Tugdual Borel, « il sera même possible de venir lors de l’exposition le matin pour préparer son panier de lots à acheter lors de la vente ». Pratique si vous cherchez à renouveler votre garde-robe de motard !

.

Au total, onze motos et scooters seront proposés aux enchères. En voici une sélection représentative, dans laquelle se trouvent des véhicules neufs et d’occasion, des grosses cylindrées et des petits moteurs.

.

.
Même si ce Honda SH 125i n’a encore jamais roulé, son estimation est divisée par deux. Vendu pour 3 200 euros en concession, il est estimé seulement 1 600 euros pour cette vente. Son point fort : il ne consomme que 1,8 litres pour 100 kilomètres. Une performance rarement atteinte.

.

.
Ce roadster fétiche de la marque japonaise est aussi un modèle neuf estimé à 1 600 euros. Côté esthétique, la dernière version de la Suzuki Bandit a subi un vrai lifting de son design (bloc optique, caches latéraux, revêtement moteur, etc.).

.

.
Avec seulement 13 km au compteur, ce Yamaha X-Max 125 est vendu comme une « occasion » puisque que sa première immatriculation date du mois de mai 2009. Equipé d’une selle « confort », ce maxi-scooter est estimé à 1 500 euros. Parfait pour bénéficier d’un moteur puissant sans passer par une véritable moto.

.

.
Place aux moto-cross avec ces deux HM CRE 125. Les deux modèles sont neufs et identiques en tout point, sauf pour la motorisation. L’un possède un moteur deux temps, l’autre un quatre temps. Le premier est évalué à 3 800 euros et le second à 2 000 euros, soit moitié moins que le prix original.

.

.
Les fous de sauts et de dérapages pourront aussi se tourner vers cette CRE 250 R de Honda immatriculée pour la première fois en décembre 2010, avec seulement 50 heures de conduite. Estimée à 2 500 euros, elle bénéficie de nombreuses options et présente l’avantage d’avoir été préparée pour l’enduro comme pour le moto-cross.
.
Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Les Citroën Méhari s’arrachent aux enchères

Le 3 août 2020 | Mis à jour le 3 août 2020

Elle est revêtue d’une carrosserie en plastique, plafonne à 100 km/h et offre un confort des plus spartiates. Pourtant, la Citroën Méhari s’arrache à des prix élevés aux enchères. Décryptage…