Le 22 janvier 2023 | Mis à jour le 23 janvier 2023

Une Porsche 964 cabriolet et une Ford Mustang vendues en ligne

par Magazine des enchères

A l’occasion de sa vente d’hiver, la maison Millon présentera aux enchères une vingtaine de véhicules de collection, dont une Ford Mustang spectaculaire et une Porsche 964 cabriolet dotée de l’option « Turbo Look » très recherchée par les amateurs.

 

Très discrète à son lancement, la gamme 964 a été rapidement développée par Porsche pour attirer les amateurs du mythe 911. Au coupé quatre roues motrices du lancement se sont ajoutés la Carrera deux roues motrices, le Cabriolet et la spectaculaire Turbo. L’exemplaire de 1992 proposé aux enchères par la maison Millon le 23 janvier en constitue une parfaite synthèse. Dotée du moteur de la Carrera 2, cette Porsche 964 Cabriolet a en effet reçu en usine les ailes larges, les jantes et les freins de la Turbo qui lui confèrent cet aspect ravageur qu’apprécient les Porschistes. Vendue avec un carnet d’entretien à jour et comptant un kilométrage encore raisonnable de 177 098 km, elle est estimée entre 95 000 et 100 000 euros. Cette vacation comprend d’autres automobiles peu courantes, comme un break de chasse Volvo P1800 ES de 1973. Son expertise ne signale aucune corrosion perforante, un point crucial pour ce modèle dont la carrosserie complexe est difficile à rénover. En état intérieur et extérieur très correct, doté de sa teinte d’origine et complet, il conjugue un style haute couture avec une fiabilité ferroviaire.

 

Porsche 964 Cabriolet de 1992. Estimée 95 000 – 100 000 euros.

 

Une spectaculaire Ford Mustang Mach 1

Les amateurs de Ford Mustang ont eux aussi de quoi s’intéresser à cette vente qui propose trois exemplaires particulièrement intéressants. Le plus spectaculaire est sans conteste le coupé Mach 1 de 1972 immatriculé en France. En stricte configuration d’origine, doté de son V8 5.7 et du coloris jaune emblématique de cette version, il justifie une estimation située entre 36 000 et 40 000 euros. Deux autres exemplaires incarnent la ligne originelle du modèle : un cabriolet de 1967 (30 000 — 40 000 euros) et un coupé V8 à transmission manuelle avec air conditionné d’origine de 1965 (32 000 — 34 000 euros). Ceux qui préfèrent les Américaines plus anciennes seront séduits par le coupé Pontiac Chieftain Catalina de 1956, à la ligne et aux chromes typiques de la période. En très bel état cosmétique et mécanique il fait l’objet pourtant d’une estimation raisonnable située entre 21 000 et 24 000 euros.

Enchérir | Suivez la vente de véhicules de collection le 23 janvier en live sur interencheres.com

 

Ford Mustang de 1967. Estimée 30 000 – 40 000 euros.

Haut de page

Vous aimerez aussi

De rares alguiers du XIXe siècle aux enchères à Brest

Le 3 février 2023 | Mis à jour le 3 février 2023

La phycologie sera à l’honneur lors de la vente aux enchères organisée par Yves Cosquéric, en collaboration avec Tiphaine Le Grignou, le 7 février à Brest. Trois ouvrages dédiés à […]