Le 25 juillet 2022 | Mis à jour le 25 juillet 2022

Une rare BMW Z8 aux enchères à Cannes

par Interencheres

Rare, beau et très puissant, le roadster BMW Z8 a été la monture de James Bond. Un exemplaire sera vendu aux enchères dans le cadre de la vente de prestige estivale proposée par Besch Cannes Auction le 15 août à Cannes.

 

Le roadster fait partie du mythe BMW depuis les succès de la 328 d’avant-guerre, voiture légère et très en avance sur son temps, qui remporta de très nombreuses courses. Commandées par l’importateur américain de la marque, la 503 et surtout la sculpturale 507 ont poursuivi la tradition durant les années 1950. C’est cet héritage que le constructeur a voulu célébrer en lançant dans les années 2000 la BMW Z8, un modèle très exclusif doté du moteur V8, le plus puissant proposé à l’époque déjà connu pour être celui de la M5 E39, fort de 500 ch. Produite de 2000 à 2006 à seulement 5 703 exemplaires, dessinée par Henrik Fisker qui fonda plus tard sa propre marque, cette BMW est l’automobile de série récente qui suscite les enchères les plus élevées dans l’univers BMW. Elle dépasse ainsi largement son prix neuf d’origine, équivalent à 130 000 euros. Ce prix, elle le doit d’abord à son style intemporel, mais aussi à sa participation à l’épisode de James Bond « Le monde ne suffit pas », sorti sur les écrans en 1999.

 

Une BMW estimée entre 180 000 et 220 000 euros

C’est au sein d’une vente comptant de nombreuses peintures de grands maîtres que la maison Besch Cannes Auction proposera aux enchères le 15 août à Cannes une BMW Z8 noire comptant seulement 57 220 km au compteur, un tout petit chiffre pour son moteur, réputé pour sa fiabilité. D’origine allemande mais immatriculé en France, ce modèle se trouve dans un état proche du neuf et il est livré avec son hard-top d’origine, ainsi qu’un historique de factures complet. De quoi largement justifier son estimation située entre 180 000 et 220 000 euros. A noter que lors de la même vacation seront proposées un cabriolet Jaguar Type E V12 de 1973 (60 000 – 90 000 euros) et une Alfa Romeo Giulia Spider de 1964 (50 000 – 70 000 euros), tous deux dans un état splendide.

Enchérir | Suivez la vente d’œuvres d’art et véhicules de collection le 15 août en live sur interencheres.com

 

Alfa Romeo Giulia Spider 1600, 1964. Estimation : 50 000 – 70 000 euros.

Haut de page

Vous aimerez aussi

La tabula scalata, les premières heures de l’art optique

Le 22 juillet 2022 | Mis à jour le 22 juillet 2022

Le 23 juillet à Pau, la maison Carrère et Laborie présentera aux enchères une tabula scalata, un panneau étonnant révélant en un même support un double portrait féminin et masculin. Estimée […]