Le 6 mai 2021 | Mis à jour le 6 mai 2021

Jusqu’à 5 millions d’euros pour Wu Guanzhong et François-Xavier Lalanne : retour sur les résultats du mois d’avril

par Interencheres

Une gouache de Wu Guanzhong à 5,7 millions d’euros, un Canard monumental de François-Xavier Lalanne à 1,9 million d’euros, un record mondial pour une Chartreuse verte… Retour sur les plus belles adjudications du mois d’avril.

 

Le mois d’avril s’ouvrait avec la vente d’un rare violoncelle fabriqué par Pierre Silvestre à Lyon en 1835. Proposé par la maison De Baecque, l’instrument, réputé pour son exceptionnelle sonorité, s’est envolé sur le live d’Interencheres à 117 500 euros (frais inclus), dépassant largement l’estimation fixée entre 40 000 et 60 000 euros. Le 3 avril à Aix-les-Bains, une Chartreuse verte de 180 ans d’âge enregistrait un record mondial à 46 800 euros, sous le marteau de Mikaël Bennour, tandis que le 8 avril à Dijon, un fabuleux plateau à deux anses en or guilloché et ciselé, décoré en son centre d’un symbole du Faravahar, s’envolait à 95 480 euros. Autant d’enchères qui impulsaient le dynamisme du mois d’avril.

 

Une enchère millionnaire pour le peintre chinois Wu Guanzhong

Le 14 avril à Paris, l’art contemporain était à l’honneur à l’occasion de la vente de la maison Cornette de Saint-Cyr. Deux œuvres de Georges Mathieu, Jours de Captivité et Prison bleue, ont été adjugées respectivement 109 200 et 97 500 euros, tandis qu’une aquarelle de Sam Szafran, Lilette dans les feuillages, trouvait preneur à 156 000 euros. Mais cette vente a surtout vu l’œuvre Hong Kong Night de Wu Guanzhong s’envoler à 5,7 millions d’euros, confirmant la cote soutenue du peintre chinois, tandis que les acryliques Diversion, objet à droite de Hervé Télémaque et Les Reines de France (Pour Marc) d’Anselm Kiefer, ont été adjugées toutes deux 118 300 euros.

 

Les sculptures animalières à l’honneur

Le 16 avril à Nîmes, la sculpture en bronze Panthère se léchant la patte de Maurice Prost a trouvé acquéreur à 23 218 euros, constituant le plus beau résultat d’une vente aux enchères qui a rassemblé près de sept cents inscrits en ligne. Lui aussi réputé pour ses sculptures animalières, François-Xavier Lalanne était la vedette de la vente de la maison Gros & Delettrez le 12 avril à Paris. Son Grand Canard a largement dépassé son estimation, comprise entre 800 000 et 1 200 000 d’euros, pour s’envoler à 1,963 million d’euros. Cette vente a également vu le Lampadaire à l’étoile d’Alberto Giacometti pour Jean-Michel Frank trouver preneur pour 236 600 euros. Le 24 avril à l’Hôtel des ventes de Grasse, une autre œuvre de Lalanne, la Carpe d’Or, était adjugée 50 840 euros, pendant qu’à Cannes le sculpteur italien Antoniucci Volti, digne héritier d’Aristide Maillol, enregistrait une adjudication à 109 220 euros pour sa Méditerranée. 

 

Une nature morte de Korovine adjugée 180 000 euros

Les peintres modernes rythmaient enfin les dernières ventes du mois d’avril. A Lille le 27 avril, le Village de Damiette d’Armand Guillaumin pulvérisait son estimation, comprise entre 12 000 et 14 000 euros, pour s’envoler à 90 000 euros sous le marteau de Xavier Wattebled, quand le lendemain à Paris, une Nature morte au panier de fruits de Constantin Korovine était adjugée 180 320 euros.

 

Découvrez notre sélection des résultats du mois d’avril 2021 dans notre galerie en image ci-dessous. Au contraire de l’article, les prix de la galerie sont indiqués hors frais de vente. 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Une Mise au tombeau de Delacroix aux enchères dans la Marne

Le 2 juin 2021 | Mis à jour le 10 juin 2021

Le 20 juin à Châlons-en-Champagne, Jean-Charles d’Ornano proposera aux enchérisseurs une Mise au tombeau d’Eugène Delacroix. Cette composition, caractéristique du style tardif du maître romantique, constitue une variation sur un […]