Le 14 mars 2014 | Mis à jour le 17 mars 2014

Le mystère du spath fluor

par Interencheres

[Le lot du jour] Feldspath, Mica ou fluorite ? Lorsqu’il découvre ces deux cassolettes par hasard, dans un garage, à l’occasion d’un inventaire, Maître Jean-Pascal Trapenat est intrigué par la matière dont elles sont faites. « Leurs subtils effets translucides et cristallisés me font immédiatement penser à un minéral d’exception », précise le commissaire-priseur, qui se met alors à enquêter sur cette intrigante substance… Et soudain la lumière se fait : les deux vases sont constitués de spath fluor, « un minéral exploité depuis l’Antiquité, et revenu à la mode à la fin du XVIIIe siècle en Angleterre. Il devient vite le matériau fétiche des objets de décoration sous l’Empire et la Restauration, utilisé pour la fabrication de vases, de luminaires, de pendules et toutes sortes de luxueux ornements, très souvent déclinés en paire », précise Maître Trapenat.

.

De même taille (27,5 centimètres), les deux cassolettes ornées de bronze doré et datant de la première moitié du XIXe siècle faisaient partie d’un même ensemble, « probablement un nécessaire à écrire, à poser sur un plateau de bureau », complète le commissaire-priseur. Ces vases non percés, et rehaussées d’un couvercle trompe-l’œil sont une « véritable démonstration minéralogique » pour Maître Trapenat. « Le matériau massif a été travaillé dans la veine, pour montrer toutes ses potentialités esthétiques. Sur l’un des deux socles, les quatre plaques en spath fluor présentent une couleur et une cristallisation différente. »

.

Au cours de sa prochaine vente du dimanche 16 mars 2014 à Châteaudun, le commissaire-priseur dissociera les deux cassolettes et les mettra donc en vente l’une après l’autre. Or, les collectionneurs de l’époque Empire et Restauration devraient être nombreux à tenter de les réunir en acquérant les deux lots, estimés respectivement de 700 à 1 000 euros et de 400 à 600 euros. De petits prix comparés aux adjudications enregistrées récemment pour les objets décoratifs en spath fluor, dont les enchères grimpent souvent jusqu’à 2 000, voire 5 000 euros.

.
Lien vers l’annonce de vente des lots

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un coffret rustique du XVIIe siècle

Le 17 septembre 2021 | Mis à jour le 17 septembre 2021

Doté d’un assemblage hétérogène d’essences et d’un placage de bois précieux, le coffret étudié par le maître ébéniste Jacques Dubarry de Lassale n’en demeure pas moins rustique dans sa conception. […]

Raymond Guidot, précurseur du design industriel

Le 10 septembre 2021 | Mis à jour le 20 septembre 2021

Des compositions monumentales, des tableaux et des pièces de mobilier imaginés par le précurseur de l’esthétique industrielle, Raymond Guidot, seront réunis sous le marteau de Valérie Régis le 27 septembre […]