Le 15 janvier 2016 | Mis à jour le 20 janvier 2016

March 772 : un bolide historique de la Formule 2

par Interencheres

20150115-vh-march-772-200[L’occasion de la semaine] Les voitures de course ne sont pas si fréquentes aux enchères et lorsqu’un commissaire-priseur propose un modèle conçu pour les pistes, il s’agit très généralement d’une pièce d’exception au passé riche d’anecdotes.

.

La March 772 P / U1 mise en vente le jeudi 28 janvier 2016, par Rois Enchères à Saint-Pair-sur-Mer dans la Manche, ne déroge pas à la règle. Outre le fait que l’un des fondateurs de la marque soit l’anglais Max Mosley, ancien grand patron de la F1 de 1993 à 2009, cette monoplace de Formule 2 fut notamment engagée en 1977 lors de l’European Formula 2 Championship.

.

Muni d’un moteur BMW M12/7, ce bolide à la carrosserie étroite fut le joujou de l’Italien Bruno Giacomelli, venu s’installer au Royaume-Uni pour courir. Le pilote remporta d’ailleurs plusieurs trophées au début des années 1970, au point que les facétieux journalistes anglais l’avaient d’ailleurs rebaptisé « Jack O’Malley » avec une prononciation très britannique, rappelant la phonétique de son nom italien.

.

Estimée entre 50 000 et 70 000 euros, cette automobile a disputé ses dernières courses au cours des années 1990 et a été restaurée l’année dernière. Seul changement notable par rapport à la voiture d’origine : le remplacement du moteur par un modèle de Ford.

.

Lien vers l’annonce de cette vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Michel Biot, la nature à l’épreuve de l’abstraction

Le 6 octobre 2021 | Mis à jour le 11 octobre 2021

Le 25 octobre à Lyon, la maison Artenchères dispersera une centaine de toiles et œuvres sur papier provenant de l’atelier de Michel Biot. Une vente hommage à ce peintre abstrait […]