Le 10 juin 2021 | Mis à jour le 10 juin 2021

Un agneau de François-Xavier Lalanne aux enchères en Seine-et-Marne

par Renaud Hebert

Un agneau du sculpteur animalier François-Xavier Lalanne sera proposé à la vente par Matthias Jakobowicz le 12 juin à Vaux-le-Pénil. Offert par l’artiste à l’actuel propriétaire, il est estimé à plus de 50 000 euros. 

 

Cette épreuve en bronze et béton époxy, donnant à voir un agneau, fut réalisée en 2002 par le maître de la sculpture animalière, François-Xavier Lalanne (1927-2008). Offerte par l’artiste à l’actuel propriétaire, elle sera l’une des pièces maîtresses de la vente organisée par Matthias Jakobowicz le 12 juin prochain à Vaux-le-Pénil. 

 

Une ménagerie fantastique

Élève à l’Académie Julian, fréquentant Salvador Dalí ou René Magritte, Lalanne nourrit dès ses premières années d’apprentissage une passion pour le monde animalier. A partir de 1956, il travaille avec sa compagne Claude, rencontrée quatre ans plus tôt. Ensemble, ils livrent un formidable bestiaire. A ses sculptures, l’artiste confère une fonction utilitaire, à l’instar d’un crocodile transformé en bureau ou d’un mouflon faisant office de bar. L’Agneau devient quant à lui un siège lorsqu’on l’incorpore à un salon. Utilitaires, ses sculptures n’en sont pas moins dotées d’une charge poétique. L’artiste transfigure ces animaux du quotidien pour leur donner une dimension onirique, fantastique ou comique. 

 

FRANÇOIS-XAVIER LALANNE (1927-2008), Agneau, 2002. Épreuve en bronze et béton époxy. Datée, justifiée 219/500 et portant le cachet du fondeur Blanchet sous le museau. Estimation : 50 000 – 70 000 euros.

 

Un agneau estimé à plus de 50 000 euros

Ses œuvres, à mi-chemin entre la sculpture et le design, séduisent les plus grands collectionneurs, à l’instar de Pierre Bergé ou Marie-Hélène et Guy de Rothschild. Le record pour une œuvre de l’artiste s’élève à plus de 5 millions d’euros, établi en 2017 avec la vente des Autruches bar. Plus récemment, une enchère millionnaire a été établie en avril dernier pour le Grand Canard, vendu à 1,9 million d’euros (frais compris) par Gros & Delettrez à Paris. Un engouement qui augure de belles enchères pour cet Agneau mis en vente le 12 juin à Vaux-le-Pénil, avec une estimation comprise entre 50 000 et 70 000 euros. 

Enchérir | Suivez la vente du bronze de Lalanne le 12 juin en live sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi