Le 3 octobre 2015 | Mis à jour le 5 octobre 2015

Une collection à consommer sans modération

par Interencheres

banniere-modele-(new)

[Vente à venir] Pendant près de quinze années, un collectionneur a rassemblé frénétiquement des chopes de France, d’Espagne ou d’Allemagne fabriquées entre les XVIIIe et XIXe siècles. Ce connaisseur nourrissait une véritable passion pour ces récipients et leurs histoires, c’est pourquoi sa descendance a voulu transmettre cet héritage aux amateurs avertis.

.201509302-St-quentin02

.
Le samedi 10 octobre 2015, Maître Florent Moro à Saint-Quentin dispersera un ensemble d’une cinquantaine de chopes, réparties en 30 lots avec des estimations s’échelonnant entre 80 et 200 euros. La collection présente un panel varié de chopes aux provenances, styles et matériaux divers. Seront notamment proposées à la vente une chope espagnole en argent à décor repoussé et gravé de style rocaille (estimée entre 120 et 150 euros), une chope allemande – datant du milieu du XIXe siècle – en verre coloré et meulé à rehauts émaillés argent comprenant un couvercle décoré de cinq cartouches et surmonté d’un chien (entre 130 et 160 euros) ou encore une chope du réserviste Obergehr Urban en porcelaine ornée d’une lithographie, montée en étain (entre 100 et 150 euros).

.
Tout militaire réserviste allemand se devait, à la fin de son service militaire, de rapporter un souvenir à ses proches. La plupart choisissait une chope dite de « réserviste ». Généralement en céramique avec un couvercle en étain, elles avaient uniquement une fonction décorative. Véritables brevets de civisme, ces souvenirs sont un thème attrayant pour les collectionneurs.

.
Lien vers l’annonce de vente aux enchères 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Deux ventes de vins prestigieux à Cannes

Le 22 avril 2021 | Mis à jour le 22 avril 2021

Les 23 et 24 avril à Cannes, Jean-Pierre Besch proposera aux amateurs une belle sélection de grands vins français et étrangers, ainsi que des alcools rares. La première journée de […]