Le 20 mai 2021 | Mis à jour le 20 mai 2021

Une vente aux enchères solidaire pour les artistes du Liban

par Interencheres

Le 28 mai à Paris, la maison Ader organisera une vente aux enchères caritative dédiée aux artistes du Liban, affectés par les récents événements ayant frappé leur pays. Près de 200 estampes, dessins et photographies seront dispersés au profit de l’Institut du monde arabe qui prévoit avec les fonds récoltés de soutenir la jeune création libanaise.

 

Les 197 œuvres qui seront dispersées à Paris par la maison Ader proviennent du fonds Claude et France Lemand. Ces deux collectionneurs, défricheurs de talents et grands bienfaiteurs de l’Institut du monde arabe, auquel ils ont fait don depuis octobre 2018 de plus de 1 600 œuvres d’art, manifestent une nouvelle fois leur générosité et leur solidarité. Les fonds récoltés lors de cette vente caritative seront reversés à l’Institut du monde arabe qui pourra ainsi poursuivre sa politique de soutien à l’égard de la jeune création libanaise et des diasporas qui ont subi le traumatisme de l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020, venue s’ajouter à la crise sanitaire et à l’effondrement économique du pays du cèdre.

Cette vente caritative sera l’occasion pour les artistes et les collectionneurs d’exprimer leur solidarité avec le peuple libanais et avec le monde des arts et de la culture, profondément meurtris par une telle accumulation d’épreuves. C’est aussi une opportunité pour soutenir sa jeunesse et témoigner de la face lumineuse d’un autre Liban, creuset de civilisations et de cultures disséminées à travers les pays de la planète.  Au programme de la vente figureront des estampes, des œuvres sur papier et des photographies originales signées d’artistes libanais.

Enchérir | Découvrez les œuvres dispersées à l’occasion de la vente caritative du 28 mai

 

Haut de page

Vous aimerez aussi