Le 18 juin 2013 | Mis à jour le 18 juin 2013

Matériel pro : La sélection des ventes de la semaine

par Interencheres

Des véhicules spéciaux provenant d’ERDF et de GRDF, des machines de fabrication alimentaire et du matériel d’aéroport… Découvrez notre sélection des prochaines ventes de matériels professionnels..

.
Matériels d’aéroport

Le jeudi 27 juin 2013 à Fos-sur-mer, Maître Jean Jacques Poette organise la vente du stock de la société Trackair Aeromotive Diesel, spécialisée dans la construction de matériel d’assistance aux aéronefs civils et militaires. L’entreprise, qui s’occupe de réviser et reconditionner du matériel d’occasion pour le remettre en activité, a chargé le commissaire-priseur de mettre aux enchères plus de 70 engins d’aéroports. Tracteurs et tapis à bagages, Fenwick, échelles pour les passagers, vide-toilettes… Les estimations des matériels mis aux enchères s’étalent de 400 à 20 000 euros.

Lien vers cette annonce de vente

.

.
Les véhicules réformés d’ERDF – GRDF

Le vendredi 21 juin 2013 à Vénissieux, près de Lyon, Maîtres Jean-Marc Bremens et Christophe Belleville disperseront 26 véhicules provenant d’Electricité et Gaz Réseau Distribution France. Parmi ces engins spéciaux réformés et mis en vente à la requête d’ERDG et GRDF se trouvent plusieurs foreuses, grues et groupes électrogènes. Ces véhicules en bon état devraient intéresser les sous-traitants d’ERDG et GRDF, ainsi que certains professionnels pouvant avoir occasionnellement besoin de ce type de matériels. Les véhicules spéciaux mis aux enchères présentent de petites estimations en comparaison avec leurs prix sur le marché du neuf, qui peuvent s’élever jusqu’à 300 000 euros. Si les groupes électrogènes sont estimés de 6 000 à 10 000 euros, les camions présentent une estimation de 5 000 à 20 000 euros. Quant aux 4×4 et autres engins importants, ils sont estimés de 10 000 à 15 000 euros.

Lien vers cette annonce de vente

.

.
Machines de préparation pour pizzas

Le vendredi 21 juin 2013, à la Bastidonne près d’Aix-en-Provence, Maître Patrick Armengau mettra aux enchères les matériels d’une société de préparation alimentaire qui étaient dirigée par ses salariés depuis une dizaine d’années. Les pizzas confectionnées dans cette entreprise étaient distribuées dans les supermarchés de la région. Si les fours à bois incrustés dans les murs ne pourront pas être mis aux enchères, de nombreuses machines seront dispersées : du silo à farine (de marque Spiromatic de 1993 estimé à 1 500 euros) au pétrin (de marque VMI estimé à 1 500 euros), jusqu’à l’appareil utilisé pour faire les boules de pâte (bouleuse Konig de 1995 estimée à 2 000 euros) et au préparateur de sauce (de 2002, estimé à 3 000 euros)… La vente rassemble une trentaine de lots.

Lien vers cette annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi