Le 27 avril 2020 | Mis à jour le 30 avril 2020

Automobile de collection : un marché en pause mais pas en crise

par Interencheres

L’épidémie de coronavirus Covid-19 a bien sûr perturbé le marché de l’automobile de collection. Les maisons de vente tout comme les acheteurs sont cependant sur le pied de guerre pour reprendre la saison des enchères… avec quelques adaptations.

 

C’est une réalité : l’impact de la crise sanitaire frappe tous les secteurs de l’économie et le marché de l’automobile de collection n’y échappe pas. De nombreuses ventes prévues au mois de mars et d’avril ont été reportées et le scénario envisagé par le gouvernement pour le déconfinement aura des conséquences importantes sur le déroulement des vacations à venir.  « Ce n’est pas demain que l’on reverra les salles de vente bondées de clients et de spectateurs », explique Stéphane Pavot, directeur du département automobiles de collection au sein de la maison de vente Osenat de Fontainebleau.

 

Des mesures innovantes pour reprendre l’activité

Pour autant, les maisons préparent déjà des mesures qui permettront à ces événements de reprendre. « Nous allons organiser des prises de rendez-vous pour que les gens puissent voir les autos en respectant les règles de distanciation sociale. Nous envisageons de proposer plus de vidéos, notamment pour permettre de voir les autos circuler et pourquoi pas investir sur un pont élévateur afin de les détailler en image pour ceux de nos enchérisseurs qui ne pourraient pas se déplacer. Les ventes pourront se faire ensuite par téléphone ou par internet. En somme, cette crise va accélérer la digitalisation des ventes aux enchères automobiles » précise Stéphane Pavot.

 

 

Une réalité qui s’impose également pour l’automobilia. En pleine période confinement, le 14 avril dernier à Rouen, Guillaume Cheroyan a ainsi dispersé une importante collection de documents et affiches automobiles, exclusivement par téléphone et sur interencheres.com. Un mode d’achat qui n’a pas du tout découragé les acheteurs : plus de 99 % des lots ont trouvé preneur. La maison a prévu des services renforcés d’expédition pour permettre aux enchérisseurs gagnants de récupérer leurs lots.  

 

Une demande toujours forte

Malgré la situation engendrée par la crise sanitaire, les maisons de vente restent optimistes concernant le marché de l’automobile de collection. Gauthier Rossignol, responsable du département automobiles chez Aguttes explique : « Je ne suis pas du tout inquiet sur l’état du marché. La crise accélère certes la restructuration en cours depuis 2016 mais il est très actif. Ceux qui étaient prêts à l’achat avant le confinement le sont toujours aujourd’hui et nous sollicitent en ce moment même. Beaucoup de nos acheteurs, notamment pour les gros prix, sont des retraités actifs qui ne seront pas impactés directement par la crise. Même son de cloche du côté de nos vendeurs qui nous demandent quand aura lieu notre prochaine vente ». Selon lui, la situation des marchés financiers pourrait même faire revenir une certaine catégorie d’acheteurs, soucieux de diversifier leurs investissements.

Le constat est identique du côté de la maison Osenat : « Nous enregistrons beaucoup de demandes sur les autos de la vente prévue le 21 mars que nous avons dû reporter en raison de la crise. Le marché est bien là et il y a toujours des transactions qui se font, même en dehors des ventes aux enchères » confirme Stéphane Pavot.

D’ici quelques semaines, le cours des ventes automobile va donc bel et bien reprendre, et plus que jamais en ligne : rendez-vous sur interencheres.com.

 

Photo en Une : Porsche 911 2,0 « SWB » de 1965. En vente prochainement sur interencheres.com. Maison Osenat à Fontainebleau. Estimation : 90 000 – 120 000 euros. 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Les Citroën Méhari s’arrachent aux enchères

Le 3 août 2020 | Mis à jour le 3 août 2020

Elle est revêtue d’une carrosserie en plastique, plafonne à 100 km/h et offre un confort des plus spartiates. Pourtant, la Citroën Méhari s’arrache à des prix élevés aux enchères. Décryptage…

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]