Le 6 juillet 2022 | Mis à jour le 6 juillet 2022

Des Renault 5 aux enchères à Fontainebleau

par Interencheres

La Renault 5 fête en 2022 son demi-siècle d’existence. Pour l’occasion, la maison Osenat proposera aux enchères le 18 juillet à Fontainebleau huit exemplaires, parmi une sélection de grandes classiques et des Youngtimers recherchées, à l’instar d’une Ferrari 512 BBi ou d’une Maserati Ghibli. 

 

Elégante, urbaine autant qu’adaptée aux voyages en famille, et sportive à ses heures, la Renault 5 a inventé le concept de citadine polyvalente encore à la mode un demi-siècle plus tard. Le 18 juillet, les amateurs auront huit occasions de s’offrir une part du mythe lors de la vente d’automobiles de collection organisée par Osenat au château de Fontainebleau. Si ces exemplaires datent tous de la deuxième partie de la carrière du modèle, tous diffèrent. Le plus « pur » est dans doute la Renault 5 modèle L d’entrée de gamme qui attire l’œil avec sa teinte orange andalou (7 000 – 9 000 euros). La 5 Alpine de 1979, avec son moteur de 93 ch, illustre quant à elle la vocation sportive du modèle, qui fut notamment engagé en rallye (19 000 – 21 000 euros). Les amateurs de modèles plus atypiques pourront se pencher sur le cas des deux série spéciales Campus et Super Campus de 1982 et 1984 (10 000 – 12 000 euros). Ces automobiles sont présentées dans un état de conservation remarquable, avec un kilométrage peu élevé. Elles ne sont d’ailleurs pas les seules Renault immaculées de la vente qui compte également une Super 5 GT Turbo d’origine japonaise (30 000 – 35 000 euros), une R12 Break de 1975 (7 000 – 9 000 euros) ou encore une Renault 4L Export de 1966 (8 000 – 10 000 euros).

 

 

Ferrari, Maserati et ancêtres de prestige

Si la vente Osenat fait honneur aux Renault populaires, elle comprend également quelques modèles de grand prestige, à commencer par une Ferrari 512 BBi de 1983 comptant seulement 29 000 km et présentée dans une jolie combinaison de couleur blanc intérieur cuir bleu, dans un état mécanique et esthétique impeccable (250 000 – 280 000 euros). La grande époque des sportives italiennes est en outre incarnée par une Maserati Ghibli de 1969, dont le mythique moteur V8 vient d’être intégralement rénové (160 000 – 200 000 euros). Enfin, cette vente décidément copieuse propose quelques centenaires en pleine forme, dont une prestigieuse Itala Avalve de 1913 dotée d’une carrosserie sport minimaliste (100 000 – 120 000 euros) et un vis-à-vis De Dion Bouton de 1901, l’une des premières automobiles « de série » (80 000 – 90 000 euros).

Enchérir | Consultez toutes les automobiles de collection de la vente du 18 juillet sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Une rare BMW Z8 aux enchères à Cannes

Le 25 juillet 2022 | Mis à jour le 25 juillet 2022

Rare, beau et très puissant, le roadster BMW Z8 a été la monture de James Bond. Un exemplaire sera vendu aux enchères dans le cadre de la vente de prestige […]