Le 29 avril 2021 | Mis à jour le 29 avril 2021

Une Delahaye 135 retrouvée dans un garage à Boulogne-Billancourt

par Interencheres

Les « sorties de grange » font saliver les enchérisseurs. Mais lorsqu’il s’agit d’une grande classique française, stockée au sec et jamais touchée depuis 1965, c’est tout le monde de l’automobile ancienne qui est en émoi. 

 

On imagine l’émotion des commissaires-priseurs de la maison Le Floc’h lorsqu’ils ont découvert dans un garage en sous-sol de Boulogne-Billancourt la Delahaye 135M de 1949 qui sera vendue aux enchères le 9 mai prochain à Saint-Cloud et en live sur Interencheres. Si de nombreuses « sorties de grange » ont défrayé la chronique ces dernières années, il est rarissime de trouver une grande classique française dans un tel état de conservation. Intacte et non corrodée, son élégante carrosserie est signée par l’un des grands noms de la carrosserie française, Henri Chapron, qui n’était pas encore en crise en 1949. Elle est parée d’une peinture d’époque, sans doute moins brillante que celle des restaurations « à l’américaine », mais tellement plus authentique. Son habitacle est également parfaitement préservé : même la sellerie en cuir ne présente pas de déchirure tandis que le bois n’a pas été décoloré par le temps et la lumière.

 

Une pièce de musée endormie depuis 56 ans

Dans le compartiment moteur, on retrouve les dernières étiquettes de vidange « Castrol » datant des années 1960. Car c’est bien entre 1964 et 1965 que ce digne cabriolet « trois positions » a roulé pour la dernière fois avant d’être stocké au sec. Dotée d’un moteur 6 cylindres MS de 130 ch, le plus performant ayant équipé les 135 de tourisme, la voiture est également équipée d’une boîte Cotal qui permet de passer les quatre rapports avec facilité, sans presque jamais débrayer. Elle compte 63 495 km d’origine, que son état général et la courte durée de sa mise en service confirment amplement. Cette extraordinaire pièce de musée mérite une restauration avisée, qui lui permettrait de reprendre la route sans rien perdre de son état d’origine. Elle est estimée entre 100 000 et 120 000 euros.

Enchérir | Suivez la vente de la Delahaye le 9 mai en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Les objets publicitaires vintage ont la cote

Le 4 mai 2021 | Mis à jour le 7 mai 2021

Plaques émaillées, cartons, objets de bistrot, affiches… La publicité a investi de nombreux supports tout au long du XXe siècle. Tour d’horizon d’un marché qui se renouvelle.