Le 15 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Des albums de l’encyclopédie Yongle Dadian adjugés à plus de 8 millions d’euros à Paris

par Diane Zorzi

Datant de la dynastie Ming, deux albums de la plus grande encyclopédie du monde ont été vendus aux enchères à plus de 8 millions d’euros le 7 juillet à Paris. Ils font partie des 400 derniers volumes conservés à ce jour.

 

Rédigée au début du XVe siècle, l’encyclopédie Yongle Dadian (littéralement « Le Grand Canon de l’ère Yongle ») n’est autre que la plus grande encyclopédie du monde. Comptant originellement 22 877 volumes manuscrits, composés d’environ 8 000 textes, elle mobilisa plus de 2 000 lettrés qui travaillèrent entre 1404 et 1408, sous la direction de l’empereur Yongle, de la dynastie Ming. Deux copies manuscrites furent réalisées à partir de 1562, commanditées par l’empereur Jiajing, tandis que l’original disparut sous la dynastie Ming, à la suite de guerres, pillages et incendies.

« Seuls 400 volumes sont connus aujourd’hui dans le monde, soit 4 % de l’encyclopédie », détaille la maison de vente Beaussant Lefèvre qui présentait aux enchères le 7 juillet dernier à Paris deux rares albums copiés au XVIe siècle. Adjugés à 8,13 millions d’euros (frais compris), ces exemplaires, exécutés à l’encre noire et rouge sur papier, étaient dédiés à la géographie des lacs de la Chine et aux rites funéraires.

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]