Le 17 novembre 2014 | Mis à jour le 19 novembre 2014

Des cartes postales qui ont du chien

par Interencheres

[Vente à venir] Un chien boulanger, un autre postier ou marchand de journaux : voilà un échantillon du chenil en deux dimensions disponible à la maison de ventes Dupont & Associés, à l’occasion de la vente de cartes postales anciennes qui aura lieu le samedi 22 novembre 2014 à Morlaix. Parmi ces lots, plus de 350 provenant d’une même collection rendent hommage à une pratique peu connue en France : l’attelage de chiens.

.
Au début du XXe siècle, la loi française interdisait l’attelage d’animaux autres que ceux couramment utilisés, tels que les chevaux, taureaux, vaches ou encore les ânes. Le centre de la France, disposant à certains endroits de reliefs peu accentués, bénéficiait pourtant d’une dérogation, à l’image du département du Loiret dont provient une grande partie des cartes postales mises aux enchères. L’attelage de chiens était alors un moyen économique de se déplacer, et était fréquemment utilisé par les commerçants ambulants tels que les boulangers, les postiers ou les laitiers.

.

Ces cartes furent rassemblées pendant plus de trente ans, des années 1980 à 2010, par un collectionneur habitant la région de Morlaix et habitué des ventes de la maison Dupont & Associés durant lesquelles il acquit certaines pièces de sa collection. Parmi celles-ci, Le médecin des pauvres apparaissant comme un joyau rare car éditée à très peu d’exemplaires ㅡ seuls trois ou quatre ont été retrouvés selon Gilles Chevalier, expert de la vente ㅡ pourrait bien atteindre les records d’adjudications établis par ses prédécesseurs, dont certains furent adjugés pour plusieurs milliers d’euros.

.

.

Représentant un médecin coiffé d’un chapeau haut-de-forme trônant sur une charrette tirée par deux terre-neuve, cette carte est proposée entre 2 500 et 2 800 euros. Cette estimation, la plus élevée de la vacation, est accompagnée d’autres lots plus abordables, tels qu’Une petite porteuse de lait en ville, estimée de 500 à 600 euros, et Le courrier de la poste en voiture à chien proposé entre 250 et 300 euros.

.

.

« Le fait que cette collection soit proposée dans son intégralité est le meilleur atout de la vente, confie Maître François Dupont. Les ventes de cartes postales se raréfiant, ce genre d’évènement est remarquable : notre étude, qui proposait autrefois deux ventes de ce type par an, n’en propose aujourd’hui plus qu’une. C’est donc une occasion à ne pas rater, d’autant plus que les estimations que nous proposons sont davantage abordables que les prix proposés en salon. » Très recherchées par les collectionneurs, les cartes de cette vente seront en effet proposées à partir de dix euros. Aux côtés de cette collection complète, thématique et atypique seront également présentées des cartes portant sur la chasse, notamment sur celle aux palombes, et d’autres scènes de genre provenant de différents départements. A vous de découvrir la carte postale de votre région !

.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Comment expertiser une table en cabaret ?

Le 13 janvier 2021 | Mis à jour le 14 janvier 2021

Désignant à l’origine un plateau, le terme cabaret est employé dès le XVIIe siècle pour décrire une table ronde, ovale, chantournée, triangulaire ou rectangulaire, comportant un plateau supérieur dont le […]

Défilé de ventes Militaria

Le 7 janvier 2021 | Mis à jour le 7 janvier 2021

Les passionnés de Militaria et souvenirs historiques auront le choix parmi une quarantaine de ventes organisées en ce début d’année 2021. Au programme, des casques, insignes, affiches ou médailles datant […]