Le 16 août 2016 | Mis à jour le 14 septembre 2016

Enchères next door

par Interencheres

Cet été, les vacations se déplacent dans les châteaux, les belles demeures en pierre, les maisons bourgeoises et les pavillons. Propices aux bonnes affaires, ces ventes « sur place » peuvent être l’occasion d’une agréable sortie en famille !
.

Qui n’a jamais rêvé d’être une petite souris pour aller fureter dans la maison d’à côté ? Grâce aux commissaires-priseurs, vous pourrez non seulement pénétrer dans la demeure de votre voisin, mais acheter également du mobilier ! Cette transaction parfaitement légale se pratique dans le cadre de ventes dites « sur place ». Lorsqu’un vendeur souhaite vider intégralement une propriété ou un appartement, il peut en effet opter pour une vacation à l’intérieur dudit domicile, au cours de laquelle tous les biens seront mis aux enchères.

.

De la cabane de jardin à la bibliothèque, en passant par des lots d’argenterie, l’accordéon de Monsieur Georges jean Maugein, un fusil, un poste des années 70, des flacons de parfum et des tabatières, les bonnes bouteilles de la cave, un lave-linge, une collection de fanion, sans oublier un vélomoteur mobylette, la tondeuse à gazon et une cave à liqueur Napoléon III… tout est à vendre avec de petites estimations, et souvent sans prix de réserve. Une quinzaine de ventes « sur place » sont déjà annoncées sur Interencheres pour les semaines à venir. Châteaux, belle demeure de Corrèze , maisons bourgeoises dans le sud-ouest , logis dans le Loiret, peintures réalisées et vendues in-situ sur la plage d’Etretat … il y en aura pour tous les goûts !

.

banniere-surplacee

Le jour de la vacation, le commissaire-priseur peut se déplacer de pièce en pièce ou rester devant la maison pour mettre l’intégralité du mobilier aux enchères. « Ces ventes à la promenade attirent toujours beaucoup de monde, détaille Maître Charles Gillardeau. Il y a toujours cette même émulation de voir les objets dans leur jus et cette envie de rapporter un petit souvenir du lieu, qui incite les voisins, les curieux et les chineurs à dévaliser la maison ! » Pour le commissaire-priseur de Brive-la-Gaillarde, ces dispersions sur place sont une véritable aubaine pour les vendeurs : « en plus de faciliter la vente de tous leurs biens, et notamment des lots que nous n’aurions jamais proposés en salle ; ces vacations évitent à nos clients d’avoir à payer des frais de transport puisque les acheteurs récupèrent immédiatement leurs nouvelles acquisitions. » L’ouragan des enchères sur place emporte également avec lui les balais, serpillières et produits d’entretiens restés dans les placards…
.
Pour meubler une chambre d’étudiant, découvrir un objet rare ou compléter une collection : ces éphémères salles des ventes vous permettront de faire de bonnes affaires tout en profitant d’une agréable sortie en famille !

.

 

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un paravent de Nguyen Gia Tri aux enchères à Tarbes

Le 19 novembre 2021 | Mis à jour le 19 novembre 2021

Le 23 novembre à Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées, Henri Adam présentera aux enchères un panneau exceptionnel du maître laqueur vietnamien Nguyen Gia Tri. Daté de 1941, il dévoile une vue […]

La cote des objets Lalique, des bijoux aux verreries

Le 17 novembre 2021 | Mis à jour le 19 novembre 2021

Le marché des objets Lalique, ce sont à la fois des bijoux d’exception adjugés à plusieurs centaines de milliers d’euros et des petites figurines en verre vendues à moins de […]