Le 30 novembre 2015 | Mis à jour le 29 octobre 2020

Fairey et Banksy, les valeurs sûres du Street art

par Interencheres

568768468

[Vente à venir] En ce lundi 30 novembre 2015, impossible de passer à côté du lancement de la COP21, sujet d’actualités omniprésent. Parmi les manifestations culturelles prévues autour de cet événement climatique mondial, nombre ont été annulées, à l’exception, entre autres, de cette sphère géante installée à l’intérieur même de la structure de la Tour Eiffel. Son auteur ? L’artiste Shepard Fairey, chef de file de l’art urbain aux Etats-Unis et auteur de la célèbre affiche Hope, réalisée lors de la campagne présidentielle de Barack Obama en 2008. Le lundi 7 décembre 2015, Maître Marielle Digard proposera aux enchères sept œuvres de cet artiste haut en couleur, lors de sa vente parisienne d’art urbain qui verra défiler les plus grands noms de la scène artistique contemporaine.
.
Depuis le 20 novembre, la sphère géante intitulée « Earth Crisis », trône au-dessus du premier étage de la Tour Eiffel et ce jusqu’à la fin de la COP21. D’un diamètre de 8 mètres, cette installation est décorée d’harmonieux motifs floraux, disposés tels des emblèmes sur tout le pourtour de la sphère. « Le thème floral est également présent en couverture de notre catalogue de vente, précise la commissaire-priseur. Avec sa peinture aérosol M16 vs AK47 estimée de 22 000 à 25 000 euros, Fairey illustre à merveille l’expression la fleur au fusil, sur un fond rougeoyant évocateur. La mention « Obey » dans le coin inférieur gauche fait référence à la grande campagne street art d’autocollants parodiques, renommée Obey Giant en 1998. »
.
687987464La plupart des autres œuvres de Fairey proposées lors de cette vente présente également l’injonction parodique « Obey », à l’instar de cette sérigraphie Wipe out (est. 6 000 à 7 000 euros), la technique mixte Sedation Pill (est. 8 000 à 12 000 euros), ou encore Trumpeting Dissent (est. 3 000 à 5 000 euros).
.
L’autre vedette américaine du street art, l’indétrônable et mystérieux Banksy, sera également l’une des figures phares de cette vente, avec trois œuvres en noir et blanc : Paranoid Pictures (est. 100 000 à 120 000 euros) qui détourne le célèbre logo des studios Paramount, Weston Super Mare (est. 10 000 à 12 000 euros) dont le protagoniste est un homme assis près de l’endroit où Banksy avait installé son parc d’attractions éphémère « Dismaland », et l’ironique Morons (est. 12 000 à 15 000 euros). Cette sérigraphie sur papier datée de 2006 montre un commissaire-priseur prenant les enchères pour une œuvre dont la toile ne comporte qu’une seule phrase « I can’t believe you morons buy this shit ». Le comble de l’ironie pour une œuvre qui s’apprête à passer sous le marteau de la commissaire-priseur…
.
5787968465Outre ces deux fleurons mondiaux de l’art urbain, la vente sera également l’occasion d’acquérir des œuvres de l’artiste français Speedy Graphito, dont les œuvres sont estimées entre 4 000 et 15 000 euros, une peinture aérosol de l’Américain Seen représentant Hulk (est. 20 000 à 30 000 euros) ou encore une huile sur affiche publicitaire de son compatriote Retna, dont la production découle d’un long travail sur le lettrage et l’histoire du graffiti (est. 15 000 à 20 000 euros).
.
Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi