Le 4 décembre 2014 | Mis à jour le 4 décembre 2014

Fourdinois, le décorateur-star du Second Empire

par Interencheres

Fournisseur officiel de Napoléon III, ensemblier préféré de la nouvelle aristocratie et des têtes couronnées d’Europe, Alexandre Georges Fourdinois sera à l’honneur le dimanche 7 décembre 2014 à Sedan. Maître Martial Bournier mettra aux enchères ses registres de commandes qui compilent les dessins de ses meubles et les noms de leurs prestigieux commanditaires…
.

Le lit à baldaquin de l’Empereur Napoléon III, la table du baron de Rothschild, le buffet de style Louis XVI de Nissim de Camondo, un billard de 3 mètres de long pour l’homme d’affaires Isaac Pereire et le trône sur lequel le roi Guillaume Ier de Prusse fût intronisé, la majorité des mobiliers les plus prestigieux du Second Empire sont représentés dans les 16 registres d’époque mis aux enchères dimanche 7 décembre 2014 à Sedan et en direct sur le Live d’Interencheres par Maître Martial Bournier. Ces cahiers de commande, dans lesquels les meubles dessinés à la main sont accompagnés des noms de tous leurs commanditaires, proviennent de la maison Fourdinois, l’une des plus importantes ébénisteries de la seconde moitié du XIXe siècle.

.

.

En 1855, le sculpteur et ébéniste Alexandre Georges Fourdinois (1799-1871) remporte la médaille d’honneur de l’exposition universelle de Paris, ex-æquo avec le fondeur Ferdinand Barbedienne. Les meubles de Fourdinois sont alors plébiscités par toute la nouvelle aristocratie florissante, mais aussi la cour impériale de Napoléon III, dont il devient le fournisseur officiel, sans oublier la famille royale d’Angleterre et toutes les têtes couronnées d’Europe… L’engouement pour cet ébéniste tient notamment à sa subtile maîtrise du style néo-renaissance en vogue à l’époque qui mélange alors les décors Renaissance et Henri II sur des meubles en bois foncés et de tailles imposantes. Grâce à son trait de crayon sûr et délicat, le créateur réussit à épurer le mobilier parfois un peu chargé de cette époque, en dessinant des lignes souples et raffinées.

.

.

« Fourdinois est un véritable ensemblier, adepte d’un art total. Il ne se contente pas de fabriquer des meubles, il imagine également les tentures et autres textiles de maison, les bronzes dorés et les décorations qui iront avec. Grâce aux milliers de dessins compilés dans ces albums de commande, il est possible de reconstituer les intérieurs des plus grands personnages du Second Empire, et même des cocottes puisqu’une certaine « Mademoiselle Félicie », qui devait vraisemblablement faire partie de ces belles entretenues, figure au registre des commanditaires », s’amuse Maître Bournier. Véritable instantané des mœurs de l’époque, cet ensemble de 16 registres est estimé de 5 000 à 10 000 euros.

.

.

La descendante d’Alexandre Georges Fourdinois, qui conservait pieusement ces carnets de commande avant de les mettre aux enchères, a également confié au commissaire-priseur plusieurs souvenirs de son célèbre aïeul. Argenterie, sculptures en bronze, croquis de meubles, photographies personnelles, caricature le représentant et tableau à son effigie, les affaires de l’ébéniste sont estimées de 20 à 200 euros. Maître Bournier dispersera également plusieurs diplômes et prix décernés à Fourdinois, dont celui de la grande médaille d’honneur de l’exposition universelle de 1855 signé de la main de Napoléon III et un brevet apostillé par le ministre des Beaux-Arts de 1867, un certain Théophile Gautier…

.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un paysage italien de Corot en vente à Montpellier

Le 9 avril 2021 | Mis à jour le 9 avril 2021

Un tableau de Corot sera présenté aux enchères par Bertrand de Latour et Jean-Christophe Giuseppi le 8 mai prochain à l’Hôtel des ventes Montpellier-Languedoc. Estimé entre 150 000 et 250 […]

Record mondial pour une Chartreuse de 180 ans d’âge

Le 1 avril 2021 | Mis à jour le 9 avril 2021

Le 3 avril dernier en Savoie, Mikaël Bennour présentait aux enchères un flacon exceptionnel de Chartreuse daté de 1840-1852. Le précieux élixir a été adjugé au prix record de 46 […]

Rétro-gaming et jouets de collection aux enchères à Nantes

Le 31 mars 2021 | Mis à jour le 31 mars 2021

Le 2 avril à Nantes, Pierre-Guillaume Klein dispersera aux enchères un important ensemble de jouets anciens et rétro-gaming. Au programme : trains électriques, Lego, consoles de jeux, cartes Pokémon, albums […]