Le 10 juin 2020 | Mis à jour le 10 juin 2020

Goldorak, Le Corbusier et Sanyu pulvérisent leurs estimations

par Interencheres

Un celluloïd Goldorak à 16 900 euros, un nu à l’aquarelle de Sanyu à 147 200 euros, un collage Le Corbusier à 102 400 euros… Les enchères se sont envolées la semaine dernière à Paris. Découvrez les résultats enregistrés dans les maisons de ventes du 1 au 7 juin 2020.

 

Jusqu’à 147 000 euros pour une aquarelle Sanyu

Léger, Dufy, Picabia, Van Dongen et Vlaminck étaient réunis le 3 juin dernier lors de la vente de dessins modernes tenue par Ader. De quoi ravir amateurs et collectionneurs avides d’œuvres sur papier. Parmi les prestigieux artistes, Yu Sanyu (1901-1966), connu pour avoir insufflé à l’art traditionnel chinois un vent de modernité, a vu son Nu, une aquarelle sur papier de nappe estimée entre 30 000 et 50 000 euros, s’envoler jusqu’à 147 200 euros (frais compris). Et pour cause, Sanyu, l’un des rares artistes chinois de la première moitié du XXe siècle ayant fait le choix de rester vivre en France, fit de l’étude de nu sa grande spécialité, à travers des esquisses aux lignes puissantes et sensuelles.

Au cours de la même vacation, un collage de la série des « Taureaux » de Le Corbusier (estimé 60 000-80 000 euros), aux dimensions exceptionnelles (111 x 70 cm), a quant à lui trouvé preneur à 102 400 euros (frais compris). Provenant d’une collection particulière française, cette gouache datée de 1964 était inédite sur le marché. 

En savoir plus | Une gouache inédite de Le Corbusier estimée à plus de 60 000 euros

 

Un celluloïd Goldorak adjugé à 16 900 euros

Quelques jours plus tard à Paris, la vente, organisée par la maison Cornette de Saint-Cyr et entièrement consacrée à l’animation japonaise, a été couronnée de succès. Les cellos de la série mythique des années 1970, Goldorak, ont vu leurs adjudications s’envoler. Estimé entre 1 000 et 2 000 euros, le cello à l’encre de chine et gouache figurant Actarus, le pilote de Goldorak, a pulvérisé son estimation, acquis à l’issue d’une rude bataille d’enchères par un collectionneur français pour 16 900 euros (frais compris).  

 

Découvrez en images notre sélection de résultats du 01 au 07 juin 2020 dans notre galerie en image ci-dessous. Tous les prix de la galerie sont indiqués hors frais de vente.

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]