Le 3 octobre 2018 | Mis à jour le 9 octobre 2018

Happening à Rouen : des œuvres anonymes vendues ou détruites

par Diane Zorzi

En collaboration avec le collectif artistique Artspéculation, Maître Delphine Bisman organise une vente innovante aux allures d’happening. Le 6 octobre 2018 à Rouen et sur le Live d’Interencheres, 200 œuvres originales contemporaines seront mises aux enchères et les lots non achetés seront détruits en direct.  

 

En hommage à Marcel Duchamp, illustre figure de leur région, le collectif rouannais Artspéculation collabore avec Maître Delphine Bisman et invite à une performance atypique : une « Vente sous X ». Vendredi 6 octobre, il affrontera le public dans un happening de vente de 200 œuvres originales, non signées, au cours duquel les lots invendus seront détruits sous l’œil des spectateurs présents en salle à l’Hôtel des ventes du Vieux Palais à Rouen ou connectés sur le Live d’Interencheres. « Il n’y aura pas de rideaux pour cacher la destruction, détaille le collectif. Les conséquences du choix du public seront immédiates ».

Pour l’occasion, Artspéculation a sélectionné des objets de décoration abandonnés par leurs propriétaires, en vue de leur offrir une seconde vie. « Il s’agit pour la plupart de reproductions encadrées de chefs-d’œuvre très connus (Matisse, Delvaux…). Sous les mains d’artistes anonymes, les œuvres sont transformées, pour devenir au final de nouvelles créations. » Ainsi métamorphosées, elles acquièrent un nouveau statut dont le public sera seul maître. « Œuvres d’art ou papiers peints ? Le choix résultera du passage en vente. Si les œuvres ne trouvent pas acquéreur, c’est qu’elles ne méritaient pas le statut d’œuvre d’art, et peuvent donc, sans état d’âme, être détruites. »

Pour Maître Delphine Bisman, c’est l’occasion de donner au public la possibilité de prendre part à la création contemporaine. « Bien souvent, la valeur d’une œuvre repose sur l’avis d’experts et des grands collectionneurs qui se basent sur une cote, un nom, un contexte, note la commissaire-priseur. Le 6 octobre, le plaisir esthétique sera le seul critère. Aussi, pour ceux qui ont du flair et de bons yeux, il y a des affaires à faire ! »

 

Retrouvez une sélection d’œuvres mises en vente le 6 octobre à Rouen :

 

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des cabriolets des années 1960 en vente à Saint-Etienne

Le 10 septembre 2021 | Mis à jour le 16 septembre 2021

Une sélection de grands classiques de l’automobile des années 1960 sera présentée aux enchères le 18 septembre à Saint-Etienne. Au programme : Chevrolet Corvette, Mercedes Pagode, Renault Floride…

Raymond Guidot, précurseur du design industriel

Le 10 septembre 2021 | Mis à jour le 20 septembre 2021

Des compositions monumentales, des tableaux et des pièces de mobilier imaginés par le précurseur de l’esthétique industrielle, Raymond Guidot, seront réunis sous le marteau de Valérie Régis le 27 septembre […]