Le 25 mars 2014 | Mis à jour le 25 mars 2014

La fresque à quatorze mains

par Magazine des enchères

[Lot du jour] A l’occasion de la vacation « L’esprit du XXe siècle » qui aura lieu le samedi 29 mars 2014 à Fontainebleau, Maître Jean-Pierre Osenat mettra en vente un grand tableau collectif peint par les Frères Ripoulin en 1986.    

.
Le succès des expositions Basquiat à l’automne 2010 et Keith Haring, The Political Lines au printemps 2013 au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, démontre l’engouement général pour la Figuration libre. Ce mouvement artistique très médiatisé dans les années 1980 s’est étendu tant en Europe qu’aux Etats-Unis et prône un art sans frontière et sans hiérarchie, mêlant beaux-arts, art brut et graffiti.

.

C’est dans cette veine que fut fondé en 1984 le groupe des Frères Ripoulin, un collectif d’artistes au nom choisi en référence à la marque de peinture décorative et jouant sur le verlan du mot « pourri ». À cette époque où exposer dans une galerie relève du parcours du combattant, ils créent leurs œuvres sur des affiches qu’ils collent directement dans la rue, avec un numéro de téléphone pour les contacter. Pour cette attitude « do it yourself », le collectif est souvent comparé aux groupes de rock rebelles qui montent dans les années 1980. Comme Keith Haring qui peint dans le métro new-yorkais au même moment, les Frères Ripolin œuvrent dans le métro parisien, notamment en juin 1984 à la station Dupleix où ils collent une vingtaine de leurs affiches devant une foule invitée pour l’évènement. Une grande émulation règne au sein de la bande, même si peu de leurs travaux ont été réalisés en commun.

.

Parmi ces rares œuvres, une toile de 1986 est proposée aux enchères par Jean-Pierre Osenat à Fontainebleau samedi 29 mars 2014. Ce grand format se divise en quatre parties de deux mètres de hauteur, pour une longueur totale de huit mètres. L’ensemble fut peint dans l’atelier parisien que la créatrice de mode et collectionneuse d’art contemporain Agnès b. avait prêté au groupe pour l’exposition Mach 2000. Réalisée sur le principe du cadavre exquis cher aux surréalistes, cette œuvre est composée d’éléments juxtaposés les uns aux autres, peints indépendamment par les sept membres du groupe : Manhu, Closky, OX, Nina Childress, Pierre Huygue, Stéphane Trois Carrés et Bla+Bla+Bla. Elle a été par la suite exposée à la Foire de Nantes, puis à Jouy-en-Josas, et pour la dernière fois au Magasin-Centre National d’Art Contemporain de Grenoble en 2009. Elle est estimée de 5 000 à 8 000 euros.

.

Lien vers l’annonce de la vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Les outsiders de l’art aux enchères à Paris

Le 3 avril 2024 | Mis à jour le 5 avril 2024

Le 10 avril, la maison de vente Tajan mettra en avant les inclassables de l’histoire de l’art, des artistes du XXe siècle n’ayant jamais appartenu à un courant, mais qui […]

Design brésilien : les noms à connaître

Le 27 mars 2024 | Mis à jour le 28 mars 2024

Seul pays d’Amérique du Sud à avoir développé une importante tradition de design, le Brésil se fait connaître dans ce domaine depuis une vingtaine d’années. Tour d’horizon de ses principaux […]

5 choses à savoir sur Émile Gallé

Le 26 mars 2024 | Mis à jour le 26 mars 2024

Fondateur de l’Ecole de Nancy, Émile Gallé a révolutionné l’art de son temps en innovant du point de vue des formes, des décors et des techniques. Retour sur l’un des […]