Le 23 avril 2013 | Mis à jour le 23 avril 2013

L’affiche de l’architecte

par Interencheres

[Le Lot du jour] Architecte de profession, Georges Djo-Bourgeois s’est un jour essayé au dessin d’affiche de film. En 1924, il réalise celle de L’Inhumaine, long métrage muet français de Marcel L’Herbier racontant les déboires amoureux d’une cantatrice.

.
Cette composition très graphique et totalement Art déco sera finalement la seule que Djo-Bourgeois réalisera pour le cinéma.

.
Estimé de 15 000 à 18 000 euros, ce coup d’essai transformé en coup de maître figure dans la vente d’affiches de cinéma organisée jeudi 25 avril 2013 par Maîtres Néret-Minet, Tessier et Sarrou à l’Aquarium de Paris. L’ensemble dispersé appartenait à Jean-Paul Foin, un libraire passionné de cinéma. De Godard à Tati, en passant par Rohmer, Demy mais aussi Lucas ou Coppola… tous les moments forts du septième art s’afficheront dès 17h30 !

.
Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 24 février 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]