Le 23 avril 2013 | Mis à jour le 23 avril 2013

L’affiche de l’architecte

par Interencheres

[Le Lot du jour] Architecte de profession, Georges Djo-Bourgeois s’est un jour essayé au dessin d’affiche de film. En 1924, il réalise celle de L’Inhumaine, long métrage muet français de Marcel L’Herbier racontant les déboires amoureux d’une cantatrice.

.
Cette composition très graphique et totalement Art déco sera finalement la seule que Djo-Bourgeois réalisera pour le cinéma.

.
Estimé de 15 000 à 18 000 euros, ce coup d’essai transformé en coup de maître figure dans la vente d’affiches de cinéma organisée jeudi 25 avril 2013 par Maîtres Néret-Minet, Tessier et Sarrou à l’Aquarium de Paris. L’ensemble dispersé appartenait à Jean-Paul Foin, un libraire passionné de cinéma. De Godard à Tati, en passant par Rohmer, Demy mais aussi Lucas ou Coppola… tous les moments forts du septième art s’afficheront dès 17h30 !

.
Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Les objets publicitaires vintage ont la cote

Le 4 mai 2021 | Mis à jour le 7 mai 2021

Plaques émaillées, cartons, objets de bistrot, affiches… La publicité a investi de nombreux supports tout au long du XXe siècle. Tour d’horizon d’un marché qui se renouvelle.