Le 23 avril 2013 | Mis à jour le 23 avril 2013

L’affiche de l’architecte

par Interencheres

[Le Lot du jour] Architecte de profession, Georges Djo-Bourgeois s’est un jour essayé au dessin d’affiche de film. En 1924, il réalise celle de L’Inhumaine, long métrage muet français de Marcel L’Herbier racontant les déboires amoureux d’une cantatrice.

.
Cette composition très graphique et totalement Art déco sera finalement la seule que Djo-Bourgeois réalisera pour le cinéma.

.
Estimé de 15 000 à 18 000 euros, ce coup d’essai transformé en coup de maître figure dans la vente d’affiches de cinéma organisée jeudi 25 avril 2013 par Maîtres Néret-Minet, Tessier et Sarrou à l’Aquarium de Paris. L’ensemble dispersé appartenait à Jean-Paul Foin, un libraire passionné de cinéma. De Godard à Tati, en passant par Rohmer, Demy mais aussi Lucas ou Coppola… tous les moments forts du septième art s’afficheront dès 17h30 !

.
Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des cartes Pokémon aux enchères à Troyes

Le 26 septembre 2022 | Mis à jour le 26 septembre 2022

Le 12 octobre à Troyes, la maison Boisseau-Pomez organise une vente dédiée aux passionnés de la culture geek. Consoles, jeux vidéo et cartes Pokémon se disputeront les enchères, dont une […]

Comment reconnaître un meuble dit «remonté» ?

Le 23 septembre 2022 | Mis à jour le 23 septembre 2022

Un confiturier alliant une porte à pointes de diamants authentique à des éléments en bois de récupération. Ce type de meuble dit « remonté » associe une structure récente avec des éléments […]

Les gravures sur lames de la manufacture de Klingenthal

Le 16 septembre 2022 | Mis à jour le 16 septembre 2022

Actifs aux XVIIIe et XIXe siècles, les Bisch père et fils ont réalisé des décors de lames de sabres d’une qualité inégalée pour la manufacture royale et impériale d’armes blanches […]