Le 2 juin 2014 | Mis à jour le 9 juin 2014

Le canapé-sculpture de Verner Panton

par Interencheres

[Lot du jour] Cette étrange construction a l’apparence d’une sculpture contemporaine. Pourtant, à en croire le descriptif de la vente du samedi 7 juin 2014 de Maître Milliarède à Lyon, ce mobilier appelé « Living Tower » est un canapé en drap de laine du designer danois Verner Panton (1928-1998).

 .

Notre Living Tower est de la première édition de 1969 et 1970 par Herman Miller AG. C’est pour le moins une pièce mythique car elle contraste avec la célèbre chaise Panton en forme de « S » du début des années 60. De plus, elle ne passe quasiment jamais en vente.

.

Les formes ondulées et les teintes vives sont accentuées afin de créer un design innovant. Edité en rouge ou violet en passant par l’orange, le Living tower est un écho aux couleurs mythiques du pop art. Les designers passent ainsi de la conception d’un mobilier en plastique, où la fonctionnalité se lie à l’esthétisme dans les années 50, à un mobilier en mousse formellement plus soft vers la fin des années 60.

.

.

A cette époque, les artistes créent parfois des « Paysages habitables », un design qui semblerait utopique de vouloir utiliser quotidiennement car certaines créations manquaient d’ergonomie. Néanmoins, le Living Tower, appelé également le « Phantasy Landscape » (Paysage fantastique) de Verner Panton, une structure en bouleau de deux mètres de haut à quatre niveaux, inspire le confort. Surprenant ? Pas tellement. Au début des années 70, la pénurie de logements et le début des conquêtes spatiales engendrent l’optimisation d’un espace confiné tout en étant confortablement installé. Aussi, l’artiste a employé un tissu moelleux et des formes incurvées inspirées des courbes du corps. D’ailleurs, vu l’usure du drap de laine, les anciens propriétaires zurichois s’y sont longuement prélassés. Ce canapé faciliterait la communication et l’interaction : les utilisateurs se trouvent installés de manière intercalée et peuvent discuter assis ou couché selon leur envie.

 .

Si vous souhaitez retrouver le psychédélisme des années 60 et 70 dans votre intérieur, ce canapé estimé entre 4 000 et 5 000 euros, est fait pour vous !

.

Lien vers l’annonce de vente du lot

Haut de page

Vous aimerez aussi

Les ventes de fonds d’atelier, des musées éphémères

Le 17 septembre 2020 | Mis à jour le 17 septembre 2020

Révélant des artistes souvent méconnus ou oubliés, dont elles retracent l’entière carrière, les ventes de fonds d’atelier transforment les salles de ventes en de véritables musées éphémères.

Les enchères en musique

Le 17 septembre 2020 | Mis à jour le 17 septembre 2020

Gratter quelques accords de guitare, pianoter un refrain, empoigner un archet ou encore se mettre sérieusement à l’accordéon : la rentrée est souvent synonyme de bonnes résolutions à mettre en […]

Expertise d’une commode parisienne d’époque Régence

Le 17 septembre 2020 | Mis à jour le 17 septembre 2020

Datant du début du XVIIIe siècle, les commodes de l’époque Régence conservent la structure massive du style Louis XIV, tout en arborant des lignes plus souples et galbées, préfigurant le […]