Le 27 mai 2013 | Mis à jour le 27 mai 2013

Le pense-bête de la momie

par Interencheres

[Le lot du jour] De son vivant, chaque Egyptien de l’Antiquité devait apprendre par cœur Le Livre des Morts, comme une sorte de catéchisme. A son décès, ceci lui permettait de réciter les formules et incantations funéraires nécessaires pour voyager dans l’au-delà. Pour lui éviter les trous de mémoire on accompagnait la dépouille du défunt d’un exemplaire de ce Livre.

.

Ces pense-bêtes antiques étaient placés dans les tombes et sarcophages, mais les formules du Livre des morts pouvaient aussi être recopiées sur les bandelettes du linge funéraire des momies, à l’exemple de celle qui sera mise en vente jeudi 30 mai 2013 à Tarbes par Maître Henri Adam à l’occasion de la dispersion de la collection d’archéologie du docteur Gabriel Sempé. Ce long morceau en tissu de lin mesure près de 2 mètres (pour 9,7 cm de hauteur) et date de la dynastie de Ptolémée (332 avant J.C. – 30 avant J.C.). Il est estimé 12 000 € à 15 000 €.

.

Cette bandelette débute par une vignette ou le défunt, en l’occurence Ãn-her fils de Ta-imen, rend hommage à Osiris. La suite se résume aux quinze premiers chapitres du Livre des Morts, surmontés de leurs illustrations. Cet ensemble, qui se conclut par l’adoration du soleil, évoque notamment le déroulement des funérailles.

 

Lien ver l’annonce de vente

 

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]