Le 15 mars 2013 | Mis à jour le 4 avril 2013

Plume et Primevère, deux muses inédites de Mucha aux enchères

par Magazine des enchères

.Une dizaine de créations du maître affichiste tchèque, dont certaines s’avèrent inconnues des spécialistes de l’Art nouveau, seront mises en vente le dimanche 17 mars à Mayenne.

.

Dimanche 17 mars 2013, le monde de l’Art nouveau aura les yeux rivés sur Mayenne. A 14h, dans son hôtel des ventes, Maître Pascal Blouet proposera aux enchères une dizaine d’affiches d’Alfons Mucha (1860-1939), dont certaines s’avèrent inédites. Cet ensemble provient du fonds d’atelier de Giovanni Trevisan, un dessinateur et créateur de bijoux de l’époque Art nouveau dont le commissaire-priseur dispersera plusieurs gouaches et maquettes lors de la même vacation. Ancien élève de Mucha, Trévisan aurait récupéré ces affiches à leur sortie d’imprimerie afin de pouvoir s’inspirer du travail de son maître.

.

.

Il s’agit en effet de plusieurs épreuves de l’imprimeur refusées par Mucha, comme en atteste les croix de calages et les indications techniques figurant encore dessus. Certaines d’entre elles font parties des plus célèbres créations de l’affichiste, comme la représentation de Sarah Bernhardt en « Princesse lointaine » réalisée pour la marque Lefèvre Utile (LU), dont l’estimation oscille de 1 000 à 1 200 euros.

.

.
La vente présente également deux projets publicitaires jamais édités : deux compositions en couleurs représentant dans un cercle deux visages de femmes. « Primevère » (estimée de 800 à 1 500 euros) et « Plume » (estimée de 800 à 1 500 euros) étaient destinées à la promotion de la biscuiterie « C.SIOU et Cie-Moscou » fondée par Adolphe et Clarisse Siou un couple de Français installés à Moscou. Fort de la notoriété de leur enseigne, les époux Siou eurent vraisemblablement envie de faire appel à Mucha pour l’identité visuelle de leur entreprise, et marcher ainsi dans les pas de Lu. Cependant, la campagne publicitaire ne fut jamais lancée et Primevère et Plume ne virent probablement jamais le ciel de Moscou…

.

Lien vers cette vente aux enchères

Voir le lots de Mucha actuellement annoncés aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Le mobilier d’un manoir Art nouveau aux enchères à Reims

Le 28 mai 2024 | Mis à jour le 29 mai 2024

Il existe de nombreuses manières de meubler une maison d’architecte ancienne. Le propriétaire d’un manoir Art nouveau, construit dans la région rémoise par Louis Sorel, a clairement opté pour l’originalité, […]