Le 21 juin 2022 | Mis à jour le 21 juin 2022

Des Porsche 911, Ferrari 512 TR et Jaguar aux enchères à Villefranche-sur-Saône

par Interencheres

Le 25 juin à Villefranche-sur-Saône, le commissaire-priseur Gérald Richard dispersera aux enchères une sélection éclectique de voitures de collection, dont une rare Porsche 911 2.4 S, une Ferrari 512 TR et des Jaguar de la grande époque.

 

Dans la longue généalogie des Porsche 911, la 2.4 S occupe une place de choix. Cette automobile, produite de 1971 à 1973, est, avec ses 190 ch, la plus puissante des 911 « Classic » de route. Un modèle d’origine italienne, restauré soigneusement et disposant de son moteur et de sa séduisante couleur bleue métal d’origine, sera présenté aux enchères par Gérald Richard le 25 juin à Villefranche-sur-Saône, avec une estimation comprise entre 130 000 et 150 000 euros. A ses côtés, le commissaire-priseur proposera à la vente un dérivé très recherché : une Ferrari 512 TR disposant d’un Flat 12 porté à 428 ch et d’une transmission modernisée bien qu’elle conserve l’essentiel de la ligne de la Testarossa, contrairement à la 512 M ultérieure. Cet exemplaire rare d’origine française compte 72 500 km et dispose d’un carnet d’entretien parfaitement à jour (120 000 — 160 000 euros).

 

Ferrari 512 TR de 1992 estimée entre 120 000 et 160 000 euros.

 

Des Jaguar de la grande époque

A la vente également figure une collection de Jaguar comptant les plus beaux modèles créés sous le règne du créateur de la marque, Sir William Lyons, qui a pris sa retraite en 1972 après avoir dessiné son dernier chef d’œuvre, la XJ6. A commencer par une Type E 4.2 coupé Série 1 de 1964, d’origine américaine, qui a bénéficié d’une restauration ancienne de qualité (40 000  — 60 000 euros). Elle est accompagnée d’une XK120 Drop Head Coupé, un véritable cabriolet de 1953 en très bel état de présentation (60 000  — 90 000 euros). Une rare 1.5 litre de 1938 (20 000  — 30 000 euros) et une majestueuse Mark X de 1962 (8 000  — 12 000 euros) font également partie du lot. Pour chacune d’entre elles, une solide remise en route est à prévoir, ce qui explique leurs estimations attractives. La vente propose enfin deux belles Alfa Romeo Giulia Spider (60 000 — 80 000 euros), un intéressant coupé Honda S 800 (15 000 — 20 000 euros) et de nombreux lots automobilia dignes d’intérêt.

Enchérir | Suivez la vente d’automobiles de collection et Automobilia le 25 juin en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des œuvres de Street art en vente à Vannes

Le 22 juin 2022 | Mis à jour le 22 juin 2022

Berthet One, Pakone, Léo & Steph, Tito / Mulk… Une trentaine de Street artistes seront réunis le 25 juin à Vannes à l’occasion d’une vente aux enchères d’art urbain organisée […]

Les broderies royales espagnoles de la collection Fruman

Le 17 juin 2022 | Mis à jour le 17 juin 2022

A l’occasion de leur vente de prestige annuelle, la maison Rouillac dévoilera le 19 juin au Château d’Artigny à Montbazon un ensemble de broderies anciennes provenant de la collection Fruman, […]