Le 3 mars 2021 | Mis à jour le 3 mars 2021

Un record mondial pour Edouard Charlemont et un fauteuil Prouvé adjugé en live à 174 000 euros : retour sur les résultats du mois de février

par Interencheres

Un décor réalisé par Jean Dunand pour le paquebot Normandie à 924 000 euros, un record mondial remporté par une toile d’Edouard Charlemont, des fauteuils de Jean Prouvé adjugés jusqu’à 174 000 euros sur le live… Retour sur les plus belles adjudications du mois de février.

 

Le mois de février débutait avec un record mondial obtenu par une toile d’Edouard Charlemont (1848-1906), un peintre autrichien célèbre pour ses portraits et scènes de genre inspirées des maîtres allemands et flamands du XVIIe siècle. Le 5 février à Troyes, sous le marteau de Léonard Pomez, l’Allégorie à L’Asie : Japonais en tenue de cérémonie s’est en effet envolée à 143 850 euros (frais compris), dépassant largement le précédent record qui s’élevait à 52 000 euros. Emportée par un grand collectionneur européen au terme d’une bataille menée au téléphone entre cinq enchérisseurs, cette huile sur toile provenait de la collection des descendants du Baron Heinrich Von Liebieg (1839-1904), un important industriel textile, fin amateur d’art et proche de Charlemont. La maison de ventes avait rapproché le tableau d’une toile similaire représentant une Allégorie à l’Afrique et exposée au Musée Giersch de Francfort en 2012 dans le cadre d’une exposition « Heinrich Von Liebieg ». Les deux toiles feraient ainsi partie d’un cycle commandé par le Baron pour sa villa « Liebieg », située en République Tchèque.

 

Une lithographie de Toulouse-Lautrec adjugée à plus de 37 000 euros 

Le 10 février, Marc Labarbe dispersait à Toulouse un ensemble d’estampes et lithographies issues de deux collections particulières. Parmi elles, une lithographie de Toulouse-Lautrec, datée de 1897, a trouvé preneur à 37 712 euros. L’œuvre représentait Misia Natanson, muse des Nabis et épouse du fondateur de la célèbre Revue blanche, Thadée Natanson, en compagnie du peintre anglais Charles Conder dans une petite voiture à cheval en partance pour une sortie à la campagne. Le même jour à Bordeaux, un violoncelle fait à Paris vers 1840 par le Maître luthier Auguste Sébastien Philippe Bernadel, dit « Bernadel Père », a été adjugé à 94 710 euros par Yann Baratoux.

 

Des fauteuils Jean Prouvé s’envolent sur le live 

Le 13 février, les enchères se sont envolées sur le live d’Interencheres à l’occasion de la dispersion d’un ensemble mobilier provenant de la maison de la fille de Jean Prouvé. Sous le marteau de Sylvie Teitgen, quatre fauteuils « Visiteur » en tôle d’acier ont trouvé preneur en live de 142 600 à 174 840 euros, tandis qu’un internaute a enchéri jusqu’à 73 160 euros pour un meuble bahut en chêne. Quelques jours plus tard au Havre, c’est Jean Dunand, l’un des plus grands créateurs de l’Art déco, qui suscitait l’engouement, avec un décor monumental pour le paquebot Normandie adjugé à 924 000 euros par François-Xavier Allix et Philippe Revol.

En savoir plus | Le décor monumental de Jean Dunand pour le paquebot Normandie adjugé à 924 000 euros

 

Une intaille antique décuple son estimation

Le 25 février à Laval, François Nugues et Fabien Drouelle dispersaient une importante collection d’intailles antiques constituée de la fin du XIXe au début du XXe siècle par un passionné et spécialiste de l’Antiquité. « Certaines intailles rares par leur sujet ou leur format ont décuplé leurs estimations », s’enthousiasment les commissaires-priseurs. Une bague en or jaune, gravée d’un griffon, s’est ainsi envolée à 41 480 euros lors de cette vente particulièrement plébiscitée par des enchérisseurs anglo-saxons, monégasques, russes, dubaïotes et français.

 

Une torche olympique adjugée à plus de 111 000 euros 

Le dernier week-end du mois de février a quant à lui été marqué par une adjudication à plus de 111 000 euros remportée par une torche des Jeux Olympiques de Grenoble de 1968. Présenté par Jack-Philippe Ruellan à l’occasion de sa vente de prestige hivernale, ce flambeau mythique qui vit triompher le skieur Jean-Claude Killy a été acheté par un collectionneur suisse, à l’issue d’une bataille d’enchères opposant des particuliers, des entreprises et des musées tels que le musée dauphinois de Grenoble.

    En savoir plus | La torche des Jeux Olympiques de Grenoble de 1968 adjugée à plus de 111 000 euros 

 

Découvrez notre sélection des résultats du mois de février 2021 dans notre galerie en image ci-dessous. Tous les prix de la galerie sont indiqués hors frais de vente. 

 

Haut de page

Vous aimerez aussi