Le 10 avril 2024 | Mis à jour le 30 avril 2024

Une montre Cartier centenaire aux enchères à Paris

par Diane Zorzi

Une rare montre de gentleman Cartier datée autour de 1911 sera présentée aux enchères chez Vermot et Associés le 16 avril à Paris. Dans son état d’origine, avec une charmante patine du temps, cette montre Cartier est emblématique du savoir-faire et de l’esthétique de la maison aux iconiques écrins rouges.

 

[Mise à jour, 30 avril 2024] La montre de gentleman Cartier a trouvé preneur à 7 808 euros (frais inclus). 

 

« C’est la première fois depuis près de 30 ans qu’une telle montre est proposée aux enchères », s’enthousiasme l’expert Alexandre Léger qui présente le 16 avril, chez Vermot et Associés, une rare montre de gentleman Cartier. Celle-ci a été particulièrement choyée par ses propriétaires, son très bel état de conservation ne laissant que par la patine deviner son âge… « Les expertises nous apprennent beaucoup sur l’entretien et le soin porté par les propriétaires successifs d’une montre de collection. Les signes d’usage, les marques de révision dans le fond de boîte, le changement ou pas d’un mouvement ayant quitté les établi il y a plus de 100 ans sont des critères d’expertise et d’évaluation très importants. Sur notre montre de gentleman, l’ensemble des éléments sont d’origine, en témoignent les numéros de série correspondant entre le boîtier et le mouvement ».

 

Un garde-temps centenaire

L’expert est parvenu à dater le précieux garde-temps autour de 1911, grâce au poinçon de garantie en forme de tête d’aigle apposé au dos du boîtier. « Le poinçon de garantie permet d’identifier le métal utilisé. Ici, nous sommes en présence d’une montre en platine. Or, le poinçon tête d’aigle, correspondant aujourd’hui à l’or blanc 18 carats 750 millièmes, était utilisé avant 1912 pour identifier le platine 850 millièmes. Notre montre a donc été réalisée avant 1912. »

 

Cartier. Montre de gentleman en platine 850 millièmes et diamants à mouvement mécanique – vers 1911. Estimation : 4 000 – 6 000 euros.

 

Les montres Cartier ont la cote

La montre, accompagnée pour l’occasion d’un élégant bracelet en cuir de lézard, est estimée entre 4 000 et 6 000 euros. Une évaluation raisonnable lorsque l’on sait que le dernier modèle similaire à s’être frotté au marteau d’un commissaire-priseur fut vendu à Genève en 1996 dans le cadre de la vente événement dédiée à Cartier,  « The Magical Art Of Cartier ». Longtemps considérées comme des montres ayant peu d’intérêt du point de vue horloger, les montres Cartier connaissent également ces dernières années une flambée de leur cote. « Les acheteurs veulent les icônes de la maison comme la Santos, la Tank ou la Pasha, autant pour les modèles masculins que féminins, note la commissaire-priseur de la vente Nathalie Vermot. Les prix de ces montres vintages augmentent sensiblement chaque année, encore plus si elles sont atypiques ou rares ».

Enchérir | Suivez la vente de bijoux et horlogerie le 16 avril en live sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi

Le flipper, du bistrot aux salles des ventes

Le 20 mai 2024 | Mis à jour le 20 mai 2024

Emblèmes de la culture populaire, les flippers se sont faits une place dans les ventes aux enchères, alimentant un marché dynamique, composé aussi bien de collectionneurs et joueurs, que d’amateurs […]