Le 27 janvier 2021 | Mis à jour le 27 janvier 2021

Citroën Traction, Peugeot 402, Mercedes Pagode : des véhicules de collection aux enchères à Vannes

par Interencheres

Le 13 février à Vannes, Jack-Philippe Ruellan proposera aux enchères plus de 110 véhicules de collection et lots d’Automobilia. Au programme : Citroën Traction, Peugeot 402, Mercedes SL Pagode, Solex 3800…

 

En plus d’être l’une des voitures françaises les plus importantes de l’Histoire automobile, la Citroën Traction est aussi l’une des voitures d’avant-guerre les plus faciles à conduire. Sa tenue de route qui avait facilement trente ans d’avance et son moteur de bonne composition lui permettent encore de s’insérer dans le trafic actuel sans difficulté. La vente d’automobiles de collection et Automobilia organisée le 13 février prochain par Jack-Philippe Ruellan à Vannes n’en proposera pas moins de cinq, sans compter les épaves et pièces de ce modèle qui pourront servir à compléter un projet de restauration déjà existant. Parmi les modèles dispersés, quatre cylindres d’avant et d’après-guerre (estimés de 5 000 à 12 000 euros), ainsi qu’une 7C transformée en cabriolet dans les années 1970 par un artisan de renom (30 000 — 40 000 euros). Des concurrentes d’époque de la Traction seront également proposées, dont des Peugeot 402 (de 200 à 3 000 euros) et deux Renault Primaquatre (de 300 à 3 000 euros), à restaurer entièrement. 

 

Mercedes Pagode et Solex 

Cette vacation ne compte pas uniquement des modèles français. Une originale berline britannique, Standard Vanguard Luxury Six de 1961 dans une rare version à conduite à gauche, est proposée entre 10 000 et 11 000 euros. Plus classique et convoitée, la Mercedes SL Pagode, dessinée par le Français Paul Bracq, sera représentée par deux 230 SL de 1964, correspondant à la deuxième année de production. La première nécessite quelques soins mais bénéficie d’une estimation attractive, entre 45 000 et 65 000 euros, tandis que la seconde se trouve dans un bel état de présentation (50 000 — 60 000 euros). Dans un tout autre genre, un très joli Solex 3800, un engin prisé des collectionneurs, est estimé entre 100 et 150 euros. Du côté de l’Automobilia, les enchérisseurs pourront s’offrir des plaques émaillées (50 – 200 euros), des emblèmes ou encore des insignes estimés de 30 à 100 euros.

Enchérir | Découvrez les automobiles de collection et lots Automobilia en vente le 13 février à Vannes

 

Découvrez notre sélection de véhicules et Automobilia en vente le 13 février à Vannes

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 24 février 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]