Le 24 novembre 2020 | Mis à jour le 30 novembre 2020

Des motos de collection en vente à Blois

par Interencheres

Le 4 décembre, la maison Pousse-Cornet-Valoir dispersera en live sur Interencheres une intéressante collection de motos datées des années 20 aux années 50. Au programme des spécimens fascinants et des marques emblématiques.

 

Si l’industrie automobile a donné lieu à une variété de technologies et de dessins de carrosserie déjà extraordinaire, celle du cycle et de la moto propose une diversité de marques et de concepts encore plus riche. Nécessitant moins d’investissements, cette industrie a dès la fin du XIXe siècle vu fleurir un nombre incalculable d’entreprises, dont la plupart sont aujourd’hui totalement oubliées. Certaines portaient des noms savoureux comme cet atelier parisien nommé « Cycle sans peur » et qui fabriquait des bicyclettes ou des dérivés motorisés avant la Seconde Guerre mondiale.

 

Des motos et cycles insolites

C’est justement l’une de ses productions, un étonnant tandem à moteur 50 cm3, qui sera proposé lors de la vente « collection de motos anciennes », organisée par Guillaume Cornet le 4 décembre prochain, en live sur Interencheres, depuis Blois. En état d’origine, mais complet, cet objet est estimé entre 500 et 800 euros. D’autres véhicules improbables seront proposés comme un tricycle Monet Goyon de 1927 (800 — 1200 euros) ou un véhicule pour handicapé Poirier de 1950 (200 — 300 euros).

 

Royal Enfield, Suzuki, BMW : des marques emblématiques 

A leurs côtés, des marques davantage connues sont également représentées. Citons la Royal Enfield militaire de 1955 (1000 — 2000 euros), la BMW R51/3 de 1954 (800 — 1 200 euros) ou encore les Motoconfort C45 de l’immédiat après-guerre (150 — 400 euros). Deux motos beaucoup plus modernes seront également vendues : une Yamaha Vmax de 1990 (500 — 800 euros) et une Suzuki GSXF (400 — 600 euros). Toutes ont l’avantage d’être complètes et présentent dans certains cas de jolis états de patine qui méritent d’être préservés. Ils peuvent constituer des objets de décoration ou de beaux projets de remise en état pour le mécanicien amateur.

Enfin, cette vacation ne se limite pas au cycle et à la moto puisqu’elle disperse également quatre plaques émaillées de grande taille, représentant les marques Michelin, Huiles Renault et Englebert (estimées entre 20 et 400 euros). La première, très recherchée, est estimée entre 300 et 400 euros. Assurément une vente originale à suivre de près ! 

Enchérir | Suivez la vente de motos de collection le 4 décembre en direct sur interencheres.com

 

Découvrez notre sélection parmi les lots en vente le 4 décembre

Haut de page

Vous aimerez aussi

Le matériel d’une école de cirque en vente dans le Gers

Le 13 janvier 2021 | Mis à jour le 13 janvier 2021

Suite à une liquidation judiciaire, l’intégralité du matériel d’une école de cirque sera dispersée aux enchères le 15 janvier à Vic-Fezensa, dans le Gers. Au programme : 193 lots destinés […]

Défilé de ventes Militaria

Le 7 janvier 2021 | Mis à jour le 7 janvier 2021

Les passionnés de Militaria et souvenirs historiques auront le choix parmi une quarantaine de ventes organisées en ce début d’année 2021. Au programme, des casques, insignes, affiches ou médailles datant […]