Le 1 septembre 2020 | Mis à jour le 1 septembre 2020

Des motos de légende et des plaques émaillées en vente à Chartres

par Interencheres

Les plaques émaillées font partie des objets automobilia les plus convoités. Près de soixante d’entre elles, datées des années 1930 à 1970, seront vendues aux enchères le 19 septembre à Chartres. Elles seront accompagnées d’une belle collection de motos, dont deux mythiques Honda « Martin ».

 

Deux Honda Martin estimées jusqu’à 15 000 euros

Bien que dominé par des industriels, le monde de la moto donne plus de latitude que l’automobile à de véritables sorciers, capables de transfigurer des exemplaires de grande série. Le Français Georges Martin est l’un d’entre eux. Il s’est fait connaître par la qualité de ses châssis, dans lesquels il a installé les mécaniques les plus mythiques. De quoi réaliser des machines aussi brillantes sur le plan du moteur que sur celui du comportement routier. Deux exemplaires de Honda Martin seront proposées à la vente le 19 septembre prochain à Chartres et en live sur Interencheres : une CB 1030 de 1975 (estimée 10 000 — 15 000 euros), entièrement restaurée en 2016, et une CB 1100 Super Bol d’Or de 1983 (8 000 — 10 000 euros).

 

Honda CB 1030 Martin – 1975. Estimation : 10 000 – 15 000 euros.

 

Ces deux candidates idéales pour les courses rétro seront accompagnées par des modèles plus grands public de toutes les catégories, depuis une rare Motobécane Mobiscooter SB H 125 de 1956 (800 —1 500 euros) à une Yamaha 125 TY de 1976, un modèle qui a popularisé le Trial durant ses seize ans de production (2 500 — 3 000 euros). Aux côtés d’autres modèles emblématiques, de très nombreux moteurs de motos anciens, des réservoirs, des insignes et des casques de moto anciens font également partie de cette vente.

 

De Shell à Texaco : une collection de rares plaques émaillées

Grâce à leurs couleurs pimpantes et leur graphie, les plaques émaillées publicitaires à thématique automobile nous replongent immédiatement dans la période 1930-1970, durant laquelle elles ornaient tous les garages. Celles proposées à la vente à Chartres proviennent d’une collection personnelle et se trouvent toutes dans un excellent état, ce qui est rare : souvent montées à l’extérieur, ce type d’ornement a subi maintes fois les assauts de la météo. De Shell à Texaco, en passant par les huiles Renault, ce sont surtout des plaques de pétroliers qui seront proposées, même si l’on compte également quelques exemplaires d’équipementiers connus comme Solex ou Champion, ainsi qu’une très recherchée plaque Citroën de 1935 (400 – 600 euros). Autant de rares opportunités de décorer son garage avec des lots estimés entre 30 et 700 euros.

Enchérir | Suivez la vente du 19 septembre en live sur interencheres.com

 

Citroën poste numéro 1375. Plaque émaillée double face E.A.S, circa 1935. Dim. 90×80 cm (éclats). Estimation : 400 – 600 euros.

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Bitcoins : la première vente aux enchères en France

Le 2 mars 2021 | Mis à jour le 4 mars 2021

Le 17 mars à Paris et en live sur Interencheres, la maison Kapandji Morhange organisera la première vente aux enchères de cryptomonnaies en France, avec la dispersion de plus de […]

Un dessin inédit du Bernin découvert à Compiègne

Le 1 mars 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

Quelques mois après l’adjudication record à 24,2 millions d’euros d’un panneau du peintre primitif italien Cimabue, la maison Actéon présentera aux enchères le 20 mars une sanguine inédite du Bernin. […]

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]