Le 19 mai 2020 | Mis à jour le 27 mai 2020

Ferrari, Lancia Flaminia, Lamborghini… la vente automobile de Fontainebleau reprogrammée le 27 mai

par Interencheres

Prévue en mars dernier puis reportée pour cause de confinement, la vente automobile Osenat du printemps se tiendra finalement le 27 mai. L’occasion de revenir sur quelques-uns des remarquables lots qui y seront proposés.

 

Une Lamborghini Miura S estimée à 1 million d’euros

C’est une vente exceptionnelle que la maison Osenat organisera le 27 mai prochain à Fontainebleau et en live sur interencheres.com. Ce n’est en effet pas tous les jours qu’une Lamborghini Miura S, estimée à un million d’euros, est proposée à la vente, et c’est encore plus rare d’avoir accès en Europe à une exceptionnelle collection de Packard.

En savoir plus | Une Lamborghini Miura estimée à 1 million d’euros

 

Lamborghini Miura P400 S de 1969. Estimation : 700 000 – 1 000 000 euros.

 

Voitures anciennes, motos et automobilia

Ce ne sont pas là les seuls attraits de cette vacation qui s’apprête à disperser non moins de cinquante-six voitures anciennes, mais aussi quatre motos et vingt-trois objets automobilia. Parmi ces derniers on ne trouve que des objets très convoités puisque l’estimation la plus basse est comprise entre 400 et 600 euros pour un modèle d’époque, représentant un moteur De Dion Bouton. On pourra également être ébloui par un fantastique modèle réduit de Rolls Royce Silver Cloud réalisé par le grand maître du genre, Michel Conti (4 000 – 7 000 euros) ou par une sérigraphie signée Uderzo, représentant sa propre Ferrari 365 P.

 

Michel Conti ( 1931- 1996). Rolls-Royce Silver Cloud, 1961. Estimation : 4 000 – 7 000 euros.

 

Lancia Flaminia, Porsche 911… des classiques d’origine française

Parmi les automobiles, on relève également quelques grandes classiques de l’histoire à commencer par un splendide cabriolet Lancia Flaminia, carrossé par Touring de 1960. D’origine française, elle présente le double avantage de posséder un historique limpide et d’avoir été restaurée dans les règles de l’art, de fond en comble. De quoi justifier très largement son estimation comprise entre 80 000 et 100 000 euros.

 

Lancia Flaminia GT Touring Convertible, 1960. Estimation : 80 000 – 100 000 euros.

 

Citons également la Porsche 911 châssis court de 1965, l’une des mille premières produites, d’origine française (90 000 — 120 000 euros). Dotée de son intérieur d’origine en bon état, bien restaurée et éligible à la série 2.0 Cup de Peter Auto, elle attirera sans nul doute les plus fervents « Porschistes ».

 

Porsche 911 2,0 « SWB », 1965. Estimation : 90 000 – 120 000 euros.

 

La vente accueille d’autres  beaux modèles d’origine française comme la Ferrari 512BB de 1979 (150 000 — 200 000 euros), la Jaguar Mark X de 1963 (20 000 — 25 000 euros) ou encore la très désirable Fiat Dino Spider de 1967 (80 000 — 120 000 euros).

 

Ferrari 512 BB, 1979. Estimation : 150 000 – 200 000 euros.

 

Par la qualité des lots présentés, il s’agit donc assurément de la vente automobile phare de cette saison ! 

Enchérir | Déposez un ordre d’achat secret ou suivez la vente du 27 mai en direct sur interencheres.com

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]