Le 9 décembre 2022 | Mis à jour le 9 décembre 2022

Peugeot 205 Dimma, Bentley Turbo RL : des Youngtimers aux enchères à Paris

par Magazine des enchères

La maison Millon organise à Paris le 15 décembre une importante vente de Youngtimers comptant des véhicules prestigieux à petit prix et des préparations recherchées de Peugeot 205. Tour d’horizon.

 

Les années 1980 furent propices au « tuning », une mode consistant à personnaliser un véhicule de série afin de le rendre unique et d’améliorer ses performances ou son aspect esthétique. Ce procédé, critiqué par certains préparateurs, accédait à la reconnaissance lorsque les kits étaient homologués par les constructeurs et proposés en concession. C’était le cas de Dimma chez Peugeot, et c’est sans doute pour cela que les 205 Dimma sont plus recherchées que d’autres modèles préparés, d’autant plus que leur aspect s’inspire des T16 de compétition. L’une d’entre elle, réalisée à partir d’une GTI, est proposée à la vente le 15 décembre chez Millon. Il s’agit d’un exemplaire peu commun puisqu’il a démarré sa carrière au Japon en 1989 malgré son volant à gauche. Importé depuis en Bulgarie, il a conservé sa configuration d’origine reconnue par Dimma Design (10 000 – 13 000 euros). L’autre kit le plus célèbre proposé sur la 205 est celui réalisé par le préparateur allemand Gutmann. Si l’exemplaire proposé par Millon ne reçoit pas de mécanique de 405 Mi16, il a bien droit au kit carrosserie bien connu et se trouve dans un état de présentation très satisfaisant, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur (15 000 – 20 000 euros).

 

 

Bentley et Mercedes très peu kilométrées

Dans un tout autre genre, cette vacation propose l’une des Anglaises les plus prestigieuses des années 1990. Il s’agit en effet d’une Turbo RL, c’est-à-dire la version longue de la plus puissante des limousine Bentley de la période. Immatriculé en Grande Bretagne mais toujours stationné à Monaco, cet exemplaire se distingue par son très inhabituel coloris bleu ciel et son faible kilométrage de 41 548 km (25 000 – 30 000 euros). A noter que ces limousines à la qualité de fabrication légendaire restent accessibles. D’autres modèles récents dignes d’intérêt seront proposés à l’instar d’un Renault Avantime comptant seulement 111 238 km (11 500 – 13 500 euros) ou d’un rare coupé Mercedes 560 SEC de 1989 lui aussi très peu kilométré (47 000 km !) et en conduite à gauche malgré son origine japonaise (40 000 – 50 000 euros).

Enchérir | Suivez la vente de Youngtimers le 15 décembre en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

De rares alguiers du XIXe siècle aux enchères à Brest

Le 3 février 2023 | Mis à jour le 3 février 2023

La phycologie sera à l’honneur lors de la vente aux enchères organisée par Yves Cosquéric, en collaboration avec Tiphaine Le Grignou, le 7 février à Brest. Trois ouvrages dédiés à […]