Le 19 mai 2022 | Mis à jour le 19 mai 2022

Un semi-chenillé Ford allemand de la Seconde Guerre mondiale aux enchères à Niort

par Interencheres

Durant la Seconde Guerre mondiale, Ford USA produisait des Jeep et de nombreux véhicules pour l’armée américaine, tandis que sa filiale allemande livrait du matériel à la Wehrmacht. Un rare semi-chenillé entièrement restauré incarnera ce paradoxe lors d’une vente aux enchères de véhicules militaires prévue le 3 juin à Niort.

 

Le rôle de Ford durant la Seconde Guerre mondiale a fait couler beaucoup d’encre. Henry Ford, le créateur de la marque, a été longtemps soupçonné de sympathie à l’égard du régime nazi et a poursuivi la production d’automobiles en Allemagne par l’intermédiaire d’une filiale jusqu’à l’entrée en guerre des Etats-Unis fin 1941. A cette date, cette dernière a été séparée de la maison mère pour servir entièrement la machine de guerre allemande, sans jamais être nationalisée. C’est ainsi que du matériel portant le badge de marque a été utilisé des deux côtés du front : le rarissime semi-chenillé Ford Maultier de 1944 présenté aux enchères à Niort en est l’incarnation. Entièrement restauré à partir d’une épave retrouvée en Charente-Maritime, ce véhicule est l’un des six exemplaires en état de fonctionnement connus dans le monde (180 000 – 220 000 euros).

 

Véhicule allemand semi-chenillé de la Seconde Guerre mondiale sur base Ford. Estimation : 180 000 – 220 000 euros.

 

Un Half Track et des lots militaria

La vente organisée le 3 juin à Niort comprend de nombreux autres véhicules de la Seconde Guerre mondiale parmi lesquelles un Half Track M14 de 1942 en configuration anti aérienne avec tourelle Maxon. Il a fait l’objet d’une restauration qui a duré 8 ans, se trouve en parfait état de fonctionnement et possède de très nombreux accessoires d’époque (60 000 – 90 000 euros). Il est accompagné de deux Jeep produites durant la guerre, dont une de 1942 en très bel état (25 000 – 30 000 euros), ainsi que d’un camion Citroën U23 de 1940 ayant été utilisé par la Wehrmacht (7 000 – 12 000 euros). A noter que cette vacation propose également plusieurs centaines de lots militaria : pièces de véhicules, armes, matériel photo… Une vente incontournable pour les amateurs du genre.

Enchérir | Suivez la vente de véhicules militaires et de militaria le 3 juin en live sur interencheres.com

 

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des œuvres de Street art en vente à Vannes

Le 22 juin 2022 | Mis à jour le 22 juin 2022

Berthet One, Pakone, Léo & Steph, Tito / Mulk… Une trentaine de Street artistes seront réunis le 25 juin à Vannes à l’occasion d’une vente aux enchères d’art urbain organisée […]

Les broderies royales espagnoles de la collection Fruman

Le 17 juin 2022 | Mis à jour le 17 juin 2022

A l’occasion de leur vente de prestige annuelle, la maison Rouillac dévoilera le 19 juin au Château d’Artigny à Montbazon un ensemble de broderies anciennes provenant de la collection Fruman, […]