Le 5 avril 2022 | Mis à jour le 5 avril 2022

Vincent, BSA, AJS : des motos de collection aux enchères à Chartres

par Interencheres

La marque britannique Vincent a marqué l’histoire des deux-roues en produisant notamment la première moto capable de dépasser les 200 km/h. Quatre exemplaires rarissimes seront proposés aux enchères le 9 avril prochain par la Galerie de Chartres, avec une sélection de motos centenaires, dont une BSA 4.25 de 1917 et une AJS 500 H8 de 1927.

 

Née en 1924 sous le nom de HRD, la marque britannique Vincent s’est rapidement faite remarquer par le perfectionnisme de ses productions, volontiers surnommées les Rolls-Royce de la moto. Ses moteurs sont particulièrement réputés et ont même été réutilisés par d’autres constructeurs, longtemps après la disparition de la marque en 1955. Les Vincent font désormais partie des motos de série les plus recherchées des amateurs. Quatre modèles en parfait état seront proposés aux enchères le 9 avril prochain par la Galerie de Chartres. La plus spectaculaire est sans doute la 1000 Black Night série D avec son carénage intégral. Elle représente d’ailleurs l’aboutissement de la lignée puisqu’il s’agit du dernier modèle produit par le constructeur (35 000 – 45 000 euros). Deux autres grosses cylindrées d’après-guerre sont vendues : une Rapide Série B de 1949 et une Série C de 1952 (30 000 – 40 000  euros). Enfin, une Comet Série C 500 cm3 de 1952 complète ce quatuor (20 000 – 30 000 euros).

 

 

BSA 4.25, AJS 500 H8 : des motos centenaires

Cette vente de motos ne propose pas seulement des Vincent. Elle se distingue par plusieurs modèles très anciens, à l’instar d’une BSA 4.25 HP modèle K de 1917 en parfait état de restauration. Il s’agit d’une évolution des toutes premières productions de B.S.A. qui fut durant l’entre-deux-guerres le premier constructeur mondial de motos (7 000 – 10 000 euros). Un peu moins ancienne mais encore plus recherchée, une AJS 500 H8 OHV de 1927, l’une des motos les plus sportives des années 1920, est vendue avec une estimation comprise entre 15 000 et 18 000 euros. A noter enfin une collection de Motocross des années 1970, CZ, Husqvarna, Kawasaki et Maico ainsi que deux rares sportives MV Agusta, une F3 série Oro de 2012 et une F4 série Oro de 2 000 (9 000 – 15 000 euros).

Enchérir | Suivez la vente de motos de collection le 9 avril en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Des œuvres de Street art en vente à Vannes

Le 22 juin 2022 | Mis à jour le 22 juin 2022

Berthet One, Pakone, Léo & Steph, Tito / Mulk… Une trentaine de Street artistes seront réunis le 25 juin à Vannes à l’occasion d’une vente aux enchères d’art urbain organisée […]

Les broderies royales espagnoles de la collection Fruman

Le 17 juin 2022 | Mis à jour le 17 juin 2022

A l’occasion de leur vente de prestige annuelle, la maison Rouillac dévoilera le 19 juin au Château d’Artigny à Montbazon un ensemble de broderies anciennes provenant de la collection Fruman, […]