Le 26 janvier 2023 | Mis à jour le 15 mars 2024

Des souvenirs des premières raves en France exposés dans le métavers avant leur vente aux enchères

par Clémentine Pomeau-Peyre

À la fin des années 1980 ont lieu les premières raves en France, des fêtes parfois interdites et toujours dédiées à la musique « Acid ». La maison Boischaut revient sur ces événements avec une vente aux enchères d’une quarantaine de flyers, photographies et vidéos exposés en amont dans le métavers. 

 

En 1989, Manu Casana tente d’organiser la première rave en France. Il loue un domaine, demande des autorisations, mais la mairie de Varengeville à côté de Dieppe interdit la manifestation la veille. La presse locale évoque alors la « pluie d’Acid House Music » qui risque de s’abattre sur le château. En catastrophe, l’événement est déplacé à Paris, au cirque Diana Moreno… Et de nouveau interdit cette fois par la Préfecture de Paris ! De cette première soirée avortée ne restent finalement que les flyers, photographies et vidéos, autant de témoignages qui composent la vente organisée le 4 février prochain par la maison Boischaut, en collaboration avec Minting.fr. « Cette collection vient de trois acteurs des raves en France dans les années 1990, Manu Casana, éditeur de musique et organisateur, Olivier Degorce, photographe et Michel Mullender vidéaste et organisateur », précise le directeur de la maison de vente Marc-Olivier Bernard. La première fête Acid House en France aura finalement lieu en mai 1989 à Pierre-Levée, en Seine-et-Marne, comme en témoigne l’un des flyers proposés à la vente, une pièce originale de Manu Casana (200 – 300 euros).

 

Flyer original de Manu Casana. Première fête Acid House en France : B.A.M ! – samedi 27 mai 1989 à Pierre-Levée (77). Pièce unique. Estimation : 200 – 300 euros.

 

Des flyers pour une organisation bien rodée

Les flyers sont alors essentiels à l’organisation : « les raves étaient annoncées par des radios indépendantes, et les flyers ensuite distribués à des points de ralliement stratégiques », ajoute Marc-Olivier Bernard. Rave au Fort de Champigny, à l’Usine éphémère d’Asnières, sur une péniche à Puteaux… L’ensemble présenté dans la vente permet de voir à quel point les lieux étaient variés. Le flyer le plus rare de la vente est une invitation à une party londonienne, éditée par le groupe britannique The Jams. Ce lot estimé 500 à 700 euros est accompagné d’un rare vinyle du même groupe, retiré de la vente avant sa commercialisation en raison d’une plainte du groupe ABBA… Autre curiosité de la vente, le séquenceur Roland TB-303. Cet appareil au départ destiné à un tout autre usage a donné naissance au son Acid grâce à sa capacité à distordre les sons. Celui de la vente (estimé 5 000 à 6 000 euros) a notamment servi à la réalisation de titres produits par Manu Casana.

 

 

Une exposition avant vente virtuelle dans le métavers

Les photos d’Olivier Degorce sont autant d’invitations à se replonger dans l’ambiance de ces années, de ses stars en devenir avec le portrait des Daft Punk (avant les casques) à Ibiza de 1997 (300 – 400 euros) aux moments compliqués avec l’arrivée de la police dans l’After de l’Hôpital Saint Louis en 1992 (300 – 400 euros). « Ces photos sont déjà connues sur le marché pour certaines, ce n’est pas le cas des vidéos de Michel Mullender que nous proposons », souligne Marc-Olivier Bernard. Deux vidéos de 25 et 47 minutes (200 – 300 euros pièce), qui seront vendues sous la forme d’une clé USB, avec un certificat NFT. Tous les autres lots physiques de la vente disposeront également d’un certificat NFT permettant d’authentifier leur provenance, « mais les acheteurs n’auront aucune manipulation à faire, les NFT des lots étant livrés directement dans un portefeuille créé par Boischaut », tient à souligner le directeur de la maison de vente qui convie les enchérisseurs à une exposition avant vente pour le moins originale puisque cette visite, imaginée en collaboration avec Minting.fr, se tient… dans le métavers

Enchérir | Suivez la vente « L’histoire de la Rave en France » le 4 février en live sur interencheres.com

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Le flipper, du bistrot aux salles des ventes

Le 20 mai 2024 | Mis à jour le 20 mai 2024

Emblèmes de la culture populaire, les flippers se sont faits une place dans les ventes aux enchères, alimentant un marché dynamique, composé aussi bien de collectionneurs et joueurs, que d’amateurs […]