Le 17 avril 2020 | Mis à jour le 17 avril 2020

Estimation : un secrétaire de pente d’époque Louis XVI

par Diane Zorzi

Vous souhaitez connaître la valeur d’un meuble ? Les commissaires-priseurs d’Interencheres délivrent chaque jour des estimations gratuites en ligne. Aujourd’hui, Jérôme Duvillard, l’un des commissaires-priseurs vedettes de l’émission « Affaire conclue », examine un secrétaire de pente d’époque Louis XVI.

 

Depuis 2017, Jérôme Duvillard expertise sur France 2 des tableaux, meubles et objets d’art devant les téléspectateurs de l’émission « Affaire conclue », animée par Sophie Davant. Un exercice pour lequel le commissaire-priseur est chaque jour sollicité au sein de sa maison de ventes de Mâcon. Ce matin, lors d’une demande d’estimation gratuite effectuée sur interencheres.com, il a ainsi reçu plusieurs photographies d’un meuble ancien, détenu par ses propriétaires depuis plusieurs générations. « Il s’agit d’un secrétaire de pente, probablement en acajou, pourvu de quatre tiroirs sous la traverse, et reposant sur quatre pieds fuselés. »

A lire aussi | Jérôme Duvillard, entre la salle des ventes de Mâcon et la télévision

 

 

 

Qu’est-ce qu’un secrétaire de pente ?

Apparu au XVIIIe siècle, le meuble secrétaire a la particularité d’être pourvu d’un plateau pivotant, faisant office de petite table à écrire. « C’était un meuble relativement courant dans les milieux bourgeois. Il renfermait un caisson à tiroirs, en plus des tiroirs extérieurs, dans lesquels on pouvait ranger ses affaires et secrets », explique Jérôme Duvillard. Dissimulant les billets de banque, les bijoux de madame ou quelques mots doux, le secrétaire arbore différentes formes, le secrétaire dit « de pente », également appelé « à dos d’âne », affichant pour sa part une forme à pan incliné. « Le secrétaire était le plus souvent intégré dans le salon ou la chambre à coucher et n’avait donc pas à proprement parler une fonction d’apparat tels que les meubles que l’on disposait dans l’entrée. Toutefois, il avait tout de même une fonction de présentation lorsque ses propriétaires recevaient leurs amis dans leur boudoir ou leur salon. »

 

 

Un meuble caractéristique du style Louis XVI

Avec ses pieds droits, ses montants cannelés et sa structure épurée, ce secrétaire de pente est caractéristique du mobilier produit durant le règne de Louis XVI (1774-1791). « Le style Louis XVI a instauré une réelle rupture esthétique qui se poursuivra jusqu’à l’Empire. Il se caractérise par un retour à la grande tradition classique. » Cette époque est marquée par la découverte des ruines de Pompéi qui restituent l’image de la vie quotidienne au Ier siècle de l’ère chrétienne. « La découverte du mobilier et des décors muraux pompéiens va constituer un tel choc que tous vont vouloir s’en inspirer. »  Le style « rocaille » qui dominait jusqu’alors avec ses arabesques et formes dissymétriques laisse ainsi place au charme des lignes nettes et formes simples. « Le fait de se référer à la grandeur de l’époque romaine et impériale résultait d’une volonté politique, dont les désirs sont ainsi saupoudrés au sein même des décors et ensembles mobiliers des contemporains. »

 

Des portraits royaux en guise d’entrée de serrure

Si le secrétaire paraît des plus classiques, il présente toutefois un ornement original sur trois des tiroirs situés sous la traverse. « On distingue des garnitures d’entrée de serrure, en laiton ou cuivre repoussé, figurant un profil de roi, détaille Jérôme Duvillard. Le propriétaire a indiqué qu’il s’agissait du profil de Louis XVI, mais il me faudrait voir le meuble d’un peu plus près pour distinguer de quel roi il s’agit. Toujours est-il que cet ornement est relativement rare et confère au meuble une particularité. Sa présence peut signifier beaucoup de choses, en fonction de la date de réalisation du meuble que nous pourrions situer entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle. Si sa réalisation est tardive, le meuble pourrait ainsi exprimer un positionnement politique, la référence à la grandeur des royautés anciennes servant alors à la royauté de l’époque de la Restauration. »

 

 

Un secrétaire estimé entre 700 et 800 euros

En vente aux enchères, les secrétaires d’époque Louis XVI restent relativement courants. « Celui-ci est dans un état convenable, toutefois on remarque qu’il a été insolé dans sa partie droite, remarque le commissaire-priseur. Il a en effet perdu sa patine d’origine du fait d’une exposition trop importante au soleil. La patine est donc à revoir, mais c’est un meuble intéressant que j’estimerais entre 700 et 800 euros, du fait de la présence atypique des portraits royaux en guise d’ornement. »

 

Faire estimer un bien | Envoyez votre demande d’estimation gratuite sur interencheres.com

 

Les secrétaires de pente Louis XVI aux enchères : sélection d’adjudications

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]